mis à jour le

Adoption de la résolution 2100 par le conseil de sécurité des Nations unies : Fruits d’intenses efforts diplomatiques

A l'image de la précédente résolution 2085, la 2100 adoptée le 25 avril 2013 a été adoptée à l'unanimité par le conseil de sécurité des Nations unies. La présente résolution, qui vise la création de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), est le couronnement d'intenses efforts diplomatiques consentis par le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly, à travers le continent africain et de par le monde entier, sous la clairvoyance  et la bienveillance du Président de la République le Professeur Dioncounda Traoré.

 

Tieman Coulibaly

De Bamako à Ouagadougou, en passant par Abidjan d'autre part, de Bamako à Paris en posant ses valises à New York, tous ces déplacements, entre autres, ont abouti à l'adoption de la résolution 2085 en décembre 2012, autorisant le déploiement de la force militaire. Ce qui a permis, notamment le déclenchement du processus de libération des villes dans le nord de notre pays.

Fort de tous ces succès, le ministre Tiéman Hubert Coulibaly a entamé à nouveau de véritables ballets diplomatiques devant aboutir à l'adoption de la résolution 2100 le 25 avril dernier, à l'unanimité, au moment où la communauté internationale reste divisée sur la crise syrienne.

Par cette résolution, les membres du Conseil décident de transférer l'autorité de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA) à la MINUSMA, à compter du 1er juillet 2013.

A cette occasion, le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a fait une Déclaration dans laquelle il s'est réjoui de la grande mobilisation de la Communauté internationale aux côtés du Mali.

Il a particulièrement remercié les membres du Conseil, le Secrétaire général ainsi que tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux tout en réitérant la ferme détermination du Gouvernement à coopérer pleinement dans la mise en ½uvre de la présente résolution.

Convaincu des efforts supplémentaires à mettre en ½uvre pour l'atteinte des résultats escomptés par rapport la présente résolution, le ministre Tiéman Hubert Coulibaly a entamé des démarches dès les premières heures de son adoption. Ses entretiens avec certaines personnalités en sont un témoignage patent.

En effet, après l'adoption de la résolution 2100 (2013), le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a été reçu par le  Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, à qui il a exprimé les remerciements du Président de la République, Pr Dioncounda TRAORE pour l'accompagnement des Nations Unies dans la résolution de la crise malienne.

A son tour, le Secrétaire général s'est félicité du leadership et de la vision du Président Dioncounda TRAORE dans la conduite de la transition.

Il a également apprécié le ferme attachement du Président de la République à la tenue des élections avant la fin du mois de juillet, et ce, malgré les difficultés.  A ce propos, il a demandé au Ministre d'exprimer tout son soutien au Président Dioncounda TRAORE.

Par ailleurs,  le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a eu des entretiens avec  Monsieur Pierre Buyoya,  Représentant spécial de la Présidente de la Commission de l'Union africaine pour le Mali et le Sahel et Monsieur Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint chargé des Opérations de maintien de la paix.

Des entretiens, il en a eu également question avec Monsieur Vuk Jéremic,  Président de la 67ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Monsieur Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint aux Affaires politiques et Son Excellence Monsieur Gerard Araud, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies.

 

Bref, avec ces personnalités, il a été question des modalités  pratiques de la mise en ½uvre de la résolution 2100 (2013).

 

DIAMBERE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

adoption

AFP

ONU: adoption de la résolution anti-EI présentée par la France

ONU: adoption de la résolution anti-EI présentée par la France

AFP

Centrafrique: adoption d'un projet de Constitution par le parlement provisoire

Centrafrique: adoption d'un projet de Constitution par le parlement provisoire

AFP

Burundi : adoption d'une commission vérité sans l'opposition Tutsie

Burundi : adoption d'une commission vérité sans l'opposition Tutsie

résolution

AFP

Soudan du Sud: l'ONU révise son projet de résolution après le rejet de Juba

Soudan du Sud: l'ONU révise son projet de résolution après le rejet de Juba

AFP

Burundi: un projet de résolution de l'ONU demande une enquête "en urgence"

Burundi: un projet de résolution de l'ONU demande une enquête "en urgence"

AFP

Burundi: l'ONU vote sur une proposition de résolution française

Burundi: l'ONU vote sur une proposition de résolution française

sécurité

AFP

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice

AFP

Le Bénin investit dans la sécurité maritime, "assurance-vie" du pays

Le Bénin investit dans la sécurité maritime, "assurance-vie" du pays

Be safe

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?