mis à jour le

Les télécoms affichent une bonne santé !

Depuis l'introduction de Méditel en 2000 et le lancement d'Inwi quelques années plus tard, le paysage des télécommunications au Maroc ne cesse de se transformer.

Les opérateurs de téléphonie mobile se livrent à une guerre des prix sans relâche.  Tarifs en baisse, multiplication des offres d’abonnements, débits qui augmentent, cette multitude de services n'est pas pour déplaire au consommateur marocain qui, dans un contexte de crise, devient de plus en plus exigeant.

Selon un rapport de l'ANRT (Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications) relative au premier trimestre 2013, les prix des services de télécommunications  sont en baisse continue.

En effet, les prix des communications mobile et fixe ont respectivement enregistré une baisse respective de 22% et 23% sur un an.

La plus importante baisse annuelle est enregistrée au niveau de l'Internet avec un recul de 31% sur la facture moyenne mensuelle par client, s'établissant à 38 DHHT/mois/client au 1er trimestre 2013 contre 55 DHHT une année auparavant.

L'Internet 3G et l'ADSL n'ont pas échappé à la donne et ont enregistré des baisses de 34% et 22%, soit une facture moyenne de 25 DHHT pour l'Internet 3G et de 99 DHHT pour l'ADSL à fin mars 2013.

Les chiffres montrent clairement que le marché des télécoms affiche une bonne santé. En effet, le nombre d'abonnés est en évolution constante et le parc mobile a enregistré une croissance de 9% entre mars 2012 et mars 2013, et de 1,28% pour les trois premiers mois de l'année. Ainsi, à fin mars 2013, le Maroc compte 39,5 millions d'abonnés mobiles contre un peu plus de 39 à fin 2012.

Concernant le segment de l'Internet, celui-ci profite du boom que connait la 3G et compte 3,34 millions d'abonnés, soit 82,16% du parc global avec une progression trimestrielle de 1,94% et annuelle de 17,82%.

Le parc ADSL a également enregistré une importante croissance annuelle de 18,3% et trimestrielle de 6% avec une part de 17,79% dans le parc Internet global.

La téléphonie fixe est la seule qui affiche une mauvaise santé, trainant une baisse trimestrielle de 4,39% et annuelle de 11,3%, avec seulement 3,14 millions d'abonnés, dont 1,68 millions en mobilité restreinte. Ainsi, le taux de pénétration du parc fixe enregistré à fin mars 2013 est de 9,64% contre 10,08% à fin 2012.

Cette baisse continue des prix des services de télécoms reste une stratégie gagnante pour les opérateurs qui se livrent une bataille acharnée pour conquérir de nouveaux clients.

A.Loudni

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

télécoms

La rédaction

PORTRAIT. Avec Zohra Derdouri, les Télécoms se dotent d’une femme de caractère

PORTRAIT. Avec Zohra Derdouri, les Télécoms se dotent d’une femme de caractère

group promo consulting

L’Artp met en garde les fournisseurs de services de télécoms

L’Artp met en garde les fournisseurs de services de télécoms

Actualités

Vivendi amorce sa sortie des télécoms avec Maroc Telecom

Vivendi amorce sa sortie des télécoms avec Maroc Telecom

santé

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Santé

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

AFP

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé