mis à jour le

Mali : le djihadiste français Gilles Le Guen arrêté

Le terroriste français Gilles Le Guen a été arrêté au Mali où il est actuellement détenu, en attendant d'être extradé vers la France, rapporte RTL. Gilles Le Guen, ou Abdel Jalil comme il se faisait appeler, était le terroriste français le plus recherché. Il est notamment soupçonné d'avoir participé à la prise d'otages du site gazier d'In Amenas, en Algérie, en janvier dernier.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Mali

AFP

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

AFP

Le Mali a rendu un dernier hommage

Le Mali a rendu un dernier hommage

AFP

Tunis: le chef de la diplomatie française reporte de trois jours son voyage au Mali

Tunis: le chef de la diplomatie française reporte de trois jours son voyage au Mali

djihadiste

AFP

Etat islamique: le sud de la Libye, porte de l'Afrique, sous la menace djihadiste

Etat islamique: le sud de la Libye, porte de l'Afrique, sous la menace djihadiste

Djamila Ould Khettab

Vidéo djihadiste d’Abdelghani Aloui : Son avocat dénonce “une manipulation

Vidéo djihadiste d’Abdelghani Aloui : Son avocat dénonce “une manipulation

La rédaction

Abdelghani Aloui : défenseur des libertés ou djihadiste en herbe ?

Abdelghani Aloui : défenseur des libertés ou djihadiste en herbe ?

français

AFP

Le ministre de l'Intérieur français au Maghreb pour parler radicalisation

Le ministre de l'Intérieur français au Maghreb pour parler radicalisation

AFP

Mali: la libération de prisonniers laisse un goût amer aux militaires français

Mali: la libération de prisonniers laisse un goût amer aux militaires français

AFP

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale