mis à jour le

Nigeria : à Baga, "les soldats ont mis le feu maison par maison"

Un groupe de journalistes a été autorisé à se rendre à Baga, deux semaines après le massacre de quelque 200 personnes dans cette ville du nord-est du Nigeria. Mais il reste difficile de savoir ce qui s'est réellement passé lors des affrontements entre les éléments de l'armée régulière et les insurgés islamistes de Boko Haram.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Nigéria

AFP

Bandits et jihadistes: le nord du Nigeria pris dans un tourbillon de violences

Bandits et jihadistes: le nord du Nigeria pris dans un tourbillon de violences

AFP

Le Nigeria rouvre ses frontières terrestres après 18 mois de fermeture

Le Nigeria rouvre ses frontières terrestres après 18 mois de fermeture

AFP

CPI: la procureure veut une enquête sur les violences au Nigeria

CPI: la procureure veut une enquête sur les violences au Nigeria

soldats

AFP

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

AFP

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

AFP

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"

feu

AFP

Sabre, statues: feu vert parlementaire

Sabre, statues: feu vert parlementaire

AFP

Ethiopie: feu vert du Parlement

Ethiopie: feu vert du Parlement

AFP

Génocide au Rwanda: feu vert

Génocide au Rwanda: feu vert