mis à jour le

Nouveau collectif pour la défense des libertés syndicales

Nouvellement créé, le Collectif national des douaniers pour la défense des libertés syndicales au sein de l'administration douanière a dénoncé, hier, les mesures jugées arbitraires prises contre des syndicalistes ; il a lancé un mémorandum sur l'état des libertés syndicales, soumis à une large signature pour être transmis aux instances internationales.   Pour agir «patriotiquement contre l'arbitraire, l'abus et l'excès de pouvoir au sein de l'administration douanière», un Collectif national des douaniers pour la défense des libertés syndicales (CNDDLS) vient d'être créé. L'annonce a été faite à la veille de la célébration de la fête du 1er Mai par un groupe de douaniers ayant soutenu les mouvements de grève de la faim observée par des membres de la Coordination nationale des sections syndicales des Douanes, au siège de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) en 2011 et 2012, pour «dénoncer les atteintes aux libertés syndicales à la Douane et la gestion des carrières de notre corporation». Contrer les violations des droits syndicaux Affirmant être composé de 1548 douaniers, le Collectif a annoncé, dans un communiqué, «reconduire, en notre qualité de douaniers républicains affiliés aussi bien à l'Union générale des travailleurs algériens qu'au Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (Snapap) à la suite des graves dérives et mesures arbitraires prises par la direction générale à l'encontre de nos collègues syndicalistes de la Coordination nationale des sections syndicales des Douanes». Selon ce collectif, l'administration douanière «vient de décider d'appliquer des mesures despotiques de révocation, de rétrogradation et de déplacement d'office» jugées en «violation des lois de la République consacrant le droit syndical et des conventions internationales relatives aux libertés syndicales ratifiées par l'Algérie». En riposte, le nouveau Collectif devait organiser une action de protestation devant le siège de la direction générale des Douanes, hier, à l'occasion de la Journée mondiale des travailleurs, mais «eu égard aux pénibles circonstances que traverse notre nation avec la convalescence momentanée du premier magistrat du pays, auquel nous souhaitons un prompt rétablissement, notre Collectif s'est résolu à ne recourir à aucune action de contestation publique (...), se réservant le droit d'exprimer, par le biais de cette lettre ouverte, le malaise au sein de la corporation douanière», conséquence, a-t-il souligné, «des décisions arbitraires prises à l'encontre de nos collègues syndicalistes». Un malaise, a noté le Collectif, «pour lequel nous comptons, dans les prochaines semaines, interpeller l'ensemble des instances nationales et internationales à travers une conférence de presse et le lancement d'une pétition dans le but d'exiger l'annulation immédiate de toutes les décisions administratives unilatérales prises à l'encontre de nos collègues syndicalistes de la Coordination nationale des sections syndicales des Douanes». En outre, le Collectif a annoncé qu'«un mémorandum concernant les violations des libertés syndicales par l'actuelle direction générale des Douanes» sera soumis prochainement à «l'ensemble des syndicalistes républicains afin qu'il soit le plus largement signé avant de le transmettre à l'Organisation internationale du travail (OIT) et au Bureau international du travail (BIT) pour arbitrage».

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

collectif

AFP

Namibie: recours collectif indigène contre l'Allemagne pour génocide présumé

Namibie: recours collectif indigène contre l'Allemagne pour génocide présumé

AFP

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

AFP

Burundi: un collectif de journalistes veut continuer d'informer "pour que le monde sache"

Burundi: un collectif de journalistes veut continuer d'informer "pour que le monde sache"

défense

AFP

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

AFP

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

Réforme constitutionnelle au Bénin: démission du ministre de la Défense

AFP

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

libertés

AFP

Tunisie: des libertés chèrement acquises mais fragiles

Tunisie: des libertés chèrement acquises mais fragiles

AFP

Tunisie: le dilemme de la lutte antiterroriste et des libertés

Tunisie: le dilemme de la lutte antiterroriste et des libertés

non-jeûneurs

Au Maroc, ne pas jeûner est un crime

Au Maroc, ne pas jeûner est un crime