mis à jour le

Le Tchad annonce avoir déjoué une tentative de coup d’Etat

Le gouvernement tchadien a annoncé le 1er mai avoir déjoué une tentative de déstabilisation du pouvoir. C’est ce qu’affirme Hassan Sylla Bacary, son porte-parole,  à la télévision nationale. Plusieurs personnes ont été arrêtées dont un député d’opposition Saleh Makki, membre de la CPDC, la Coordination des partis pour la défense de la Constitution.

Il est 21 heures à Ndjamena quand le porte-parole du gouvernement apparaît à la télévision nationale. « Ce jour, dit-il, un groupuscule d’individus mal intentionnés a cherché à mener une action de déstabilisation contre les institutions de la République ». Hassan Sylla Bacary précise que les membres du « groupuscule (…) conspiraient depuis plus de quatre mois pour remettre en cause la paix », qu’ils ont été arrêtés et mis à disposition de la justice.

Le Tchad a une longue histoire de coups d’Etat et de rébellions. Idriss Déby a lui-même pris le pouvoir à Ndjamena à la faveur d’un coup de force en 1990, contre son ancien compagnon d’armes Hissène Habré.

RFI

Tchad

AFP

Yves Coppens: du Tchad aux vallées éthiopiennes, des souvenirs

Yves Coppens: du Tchad aux vallées éthiopiennes, des souvenirs

AFP

Les alliés du Tchad risquent "d’encourager l'instabilité"

Les alliés du Tchad risquent "d’encourager l'instabilité"

AFP

Corruption au Tchad et en Ouganda: un groupe chinois dément être impliqué

Corruption au Tchad et en Ouganda: un groupe chinois dément être impliqué