mis à jour le

Paix, réconciliation nationale, élections et prévention du VIH-Sida : LA JCI DISTILLE LA BONNE PAROLE

L'organisation locale, « Bamako Elite » affiliée à la Jeune chambre internationale Mali a exécuté la phase 2 de son projet, « Je suis malien ». Lancée en février 2012, la première phase du projet a été axée sur des campagnes d'information et de sensibilisation à travers l'affichage d'images sur les panneaux publicitaires implantés dans le district et à l'intérieur du pays.

Ces images ont prouvé au monde entier qu'il n'y a pas distinction de couleur, ni de race entre Malien du sud, du nord, d'est ou d'ouest. L'objectif de l'opération était de favoriser le processus de paix, de sécurité, de l'unité nationale et de développement de notre pays.

En se référant à la situation actuelle de notre pays, la JCI « Bamako Elite » a reconduit le projet par une « Mission citoyenne pour la paix » (MISCIP). Cette initiative a permis  d'organiser du 30 mars au 8 avril, une caravane d'information de sensibilisation sur «la paix et la réconciliation nationale», « la présidentielle », la « prévention contre le VIH SIDA ».

La mission était conduite par le président la JCI « Bamako Elite », Abdoul Kassim Fomba, et le directeur chargé de l'organisation de la caravane, Aboubacar Idrissa Dicko. Elle a pris le départ à Bamako, le 30 mars pour Kati, Koulikoro, Yélimané, Kayes, Bougouni, Sikasso, Koutiala, Mopti, Djenné, Ségou. Une délégation spéciale s'est rendue les 19 et 20 avril à Tombouctou.

Les caravaniers ont, durant leur séjour, rencontré les autorités politiques et administratives, les chefs coutumiers, les membres de la société civile et les représentants des associations de jeunes des localités visitées pour discuter avec eux de la paix et de la réconciliation nationale, des élections prochaines et de la prévention du VIH SIDA. Des messages, recommandations et suggestions de pardon, de tolérance et de dénonciation de l'injustice, l'inégalité, la corruption et l'impunité ont été distillés par les caravaniers.

A l'issue de la caravane, les participants ont élaborés un document de 30 pages dans lequel ils recommandent à l'Etat et à ses partenaires d'accompagner toutes les actions visant à sensibiliser la population en général, et la jeunesse en particulier sur la réconciliation et la paix. Les caravaniers invitent la jeunesse à être active tout au long du processus électoral et à voter pour des hommes et des femmes crédibles et soucieux de l'intérêt général.

Les participants de la mission citoyenne pour la paix de la JCI « Bamako Elite » ont encouragé les jeunes à postuler, à se préparer et se présenter  à des postes de responsabilité. Les caravaniers ont invité la jeunesse à la prudence, l'abstinence et la fidélité en rapport avec le VIH SIDA. Des copies de ce rapport ont été remises à la vice-présidente mondiale de la JCI assignée au Mali, Asmaa Benslimane, au directeur général de la Délégation générale aux élections, le général Siaka Sangaré, et au directeur national de la jeunesse, Drissa Guindo.

C'était au cours d'une cérémonie, samedi à l'hôtel Radisson Blu, à laquelle ont participé le président national de la JCI Mali, le Dr Youssouf Diawara, le président de la JCI « Bamako Elite », Abdoul Kassim Fomba, et le parrain 2013 de la JCI « Bamako Elite », Boubacar Tandia. Celui-ci ainsi que d’autres partenaires ont, au cours de la  cérémonie, fait un don composé de riz, thé et café d'une valeur de 3 millions de Fcfa au ministère de l'Action Humanitaire, de la Solidarité et des Personnes âgées.

Le représentant de ce ministère, Idrissa Maïga, les a remerciés pour ce geste au nom des bénéficiaires. Auparavant le général Siaka Sangaré s'était entretenu avec l'assistance de l'importance du fichier biométrique et de la carte NINA qui seront utilisés aux prochaines  élections.

Les jeunes représentant 53,3% de l'électorat, le directeur de la DGE les a exhortés à s'impliquer pleinement dans l'organisation d'élections crédibles et transparentes dans notre pays.

Youssouf Diawara, Abdoul Kassim Fomba et Drissa Guindo ont invité les jeunes à participer massivement aux prochaines élections et à voter  pour un candidat engagé et soucieux du développement de notre pays. Asmaa Benslimane a encouragé la JCI Mali et ses organisations locales membres à multiplier les actions de promotion des objectifs de la JCI.

Abdourhamane TOURE

 

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

réconciliation

AFP

Foule et réconciliation pour Macron

Foule et réconciliation pour Macron

AFP

Foule et réconciliation pour Macron

Foule et réconciliation pour Macron

AFP

Angola: les obsèques du chef rebelle Jonas Savimbi, moment clé pour la réconciliation

Angola: les obsèques du chef rebelle Jonas Savimbi, moment clé pour la réconciliation

élections

AFP

Elections en Tanzanie: "au moins 150" membres de l'opposition arrêtés selon l'ONU

Elections en Tanzanie: "au moins 150" membres de l'opposition arrêtés selon l'ONU

AFP

Tanzanie: les dirigeants de l'opposition arrêtés après les élections

Tanzanie: les dirigeants de l'opposition arrêtés après les élections

AFP

Tanzanie: l'opposition appelle

Tanzanie: l'opposition appelle

prévention

AFP

"Coronavirus eza te!": en RDC, la prévention au défi du déni et des agressions

"Coronavirus eza te!": en RDC, la prévention au défi du déni et des agressions

AFP

Ebola en RDC: vol du matériel de prévention

Ebola en RDC: vol du matériel de prévention

AFP

RDC: assassinat de deux responsables communautaires de la prévention anti-Ebola

RDC: assassinat de deux responsables communautaires de la prévention anti-Ebola