mis à jour le

Coupe du Mali : PHASE FEDERALE, LES DES SONT JETES

La Fédération malienne de football a procédé lundi au tirage au sort de la compétition qui se déroulera du 9 au 13 mai. Le match-vedette opposera les deux équipes phares de la ligue de Koulikoro, le CSD et le Nianan. Quant à l'US Bougouni, détentrice du trophée, elle rendra visite à l'Office du Niger sports à Ségou

La Fédération malienne de football (FEMAFOOT) a procédé lundi au tirage au sort de la phase fédérale de la 53è édition de la Coupe du Mali. Deux affiches retiennent l'attention : le duel fratricide qui opposera le CS Duguwolofila (CSD) et le Nianan d'une part et d'autre part, la confrontation entre la J. A. et l'ASB. La particularité de ces matches, c'est que les quatre équipes évoluent chacune en première Division et se sont déjà affrontées cette année en championnat. Ainsi, la J. A. reste sur un nul (0-0) et une victoire (1-0) contre l'ASB, alors que le Nianan a dominé 2-0 le CSD lors de la phase aller du championnat. Exceptés ces deux matches, toutes les autres rencontres de cette phase fédérale opposeront des formations de D2 à celles de l'élite ou des équipes de D2 tout court. Mais disons-le tout de suite, cela n'enlève rien à l'intérêt de la compétition et il faut s'attendre encore à des surprises, comme lors du deuxième et dernier tour au niveau des districts et le coup de tonnerre réalisé par l'AS Biton, le FC Binga et Yeleen olympique qui se sont offerts, respectivement l'AS Badjaridjan, le CSK et l'Association sportive olympique de Missira (ASOM). Pour cette phase fédérale, l'AS Biton rendra visite au Soni de Gao (le match devrait se disputer à Bamako compte-tenu de la situation qui prévaut dans le Nord depuis plus d'une année) tandis que le FC Binga et Yeleen olympique en découdront, respectivement avec le Réal et l'AS Sahel. Après donc le CSK, les joueurs de la Commune V se voient proposer une autre équipe de l'élite, le Réal 9 fois vainqueur du trophée et actuel deuxième du championnat. Le canonnier Abdoulaye Diarra et ses coéquipiers vont-ils refaire le coup réalisé contre les Boys du CSK ? C'est difficile de répondre par l'affirmative mais après ce qu'ils ont démontré contre le Centre, tout reste possible pour les protégés du coach Modibo Sissoko. La mission semble moins compliquée pour l'AS Biton et Yeleen olympique qui auront en face des adversaires de même calibre, à savoir le Soni de Gao et l'AS Sahel. En tout cas après leur exploit contre l'AS Bakaridjan et le CSK, on voit mal les Ségoviens et les Olympiens de la Commune I échouer devant leurs adversaires respectifs. L'Office du Niger sports aura le redoutable honneur de s'expliquer avec le détenteur du trophée, l'US Bougouni. Les Riziculteurs de Ségou qui participent à la phase fédérale pour la deuxième fois de leur histoire, contrairement à ce que nous avons écrit dans une précédente édition, auront l'avantage de jouer devant le public et aborderont la partie avec les faveurs du pronostic. Mais attention, Ségoviens et Bougounikas sont de vieilles connaissances et on sait qu'il existe un contentieux sportif entre les deux équipes qui date du dernier tournoi de montée en D1. L'Office du Niger sports avait alors brisé le rêve de l'US Bougouni auréolée de sa victoire en Coupe du Mali en allant gagner à Bougouni (2-1) alors qu'un nul suffisait aux locaux pour valider leur ticket pour l'élite. Nul doute donc que l'ombre de ce match planera sur les retrouvailles entre le capitaine Soro Kadiena et les joueurs de la capitale des Balanzans. Les deux autres représentants de la 3è Région, à savoir l'AS Tadona et le Stade malien de Sikasso, affronteront, respectivement les Onze Créateurs finalistes malheureux de la dernière édition et l'ASKO. Le Centre d'animation sportive de Sévaré (CASS) et les néophytes du centre Nouhoum Moriké Traoré de San en découdront avec les deux poids lourds du pays, le Stade malien et le Djoliba. Les Blancs se déplaceront à Sévaré, tandis que les Rouges rendront visite aux Centristes de San tombeurs de l'AS Falé de Macina au dernier tour des éliminatoires. Le Stade malien, le Djoliba et le Réal étaient exemptés du premier tour et font donc leur entrée en lice à partir de cette phase fédérale qui se déroulera du 9 au 13 mai sur toute l'étendue du territoire. Parmi les autres affiches ont peut citer : Buru Masa de Kati-COB, AS Sabana de Mopti-Sigui de Kayes, FC Kaarta de Diéma-Débo club, Génération foot de Kayes-Etoile sportive de Tombouctou, Etoile AC de Ténékou-Atar club et FC Lanaya de Kayes-US Kita Kuru. Lundi, la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) a également communiqué le nom des trois villes qui abriteront cette année le traditionnel tournoi en D1. Il s'agit de Kayes, Sikasso et Mopti. La capitale des Rails abritera le Groupe composé des champions de Kayes, Koulikoro et Bamako, tandis que les représentants des régions de Sikasso, Ségou et Kidal seront basés dans la Ville verte à Sikasso. Quant à la troisième poule composée des équipes de Mopti, Gao et Tombouctou, elle sera basée dans la Venise. Les trois vainqueurs du tournoi, c'est-à-dire les premiers de chaque groupe obtiendront leur ticket pour l'élite et remplaceront les trois derniers du championnat.

S. B. TOUNKARA

LE PROGRAMME

AS Sabana-Sigui de Kayes Génération foot de Kayes- Etoile de Tombouctou FC Kaarta de Diéma-Débo club FC Lanaya-US Kita Kuru Soni de Gao-AS Biton Yeleen-AS Sahel Etoile AC Ténékoun-Atar club AS Tadona-Onze Créateurs Stade malien Sikasso- ASKO Buru Masa de Kat-COB Office du Niger sports-US Bougouni Binga FC-Réal CSD-Nianan J. A.-ASB CASS-Stade malien Bamako Centre N. M. Traoré de San- Djoliba

 

—-

Cyclisme, tour du Togo : LE MALI SUR LE PODIUM

Les cyclistes maliens sont rentrés la semaine dernière au bercail. Avec dans leurs bagages la médaille de bronze et le maillot du Meilleur jeune du tour décerné au grand espoir du cyclisme malien, Bréhima Coulibaly. Le jeune coureur s'est emparé de ce maillot lors de la troisième étape du tour et a réussi à le garder jusqu'au bout malgré les multiples attaques des autres équipes. Le trophée enlevé par Bréhima Coulibaly traduit la belle prestation d'ensemble de l'équipe malienne qui s'est classée 3è du classement par équipe, derrière le Togo et le Burkina Faso. La sélection malienne était composée de 9 coureurs : Oumar Sangaré, Hamidou Diarra, Yacouba Togola, Tidiani Sanogo, Diakaridia Sangaré, Bréhima Diarra, Souleymane Sanogo et le jeune Bréhima Coulibaly. Au total, 9 équipes ont participé à cette 22è édition du tour du Togo qui s'est déroulée du 14 au 21 avril mais selon un responsable de la Fédération malienne de cyclisme (FMC) présent sur place, l'équipe de Côte d'Ivoire a été disqualifiée «pour comportement suspect d'un cycliste du groupe». Le pays hôte de la compétition a présenté deux équipes dont une majoritairement composée de cyclistes expatriés, indique une source qui précise que les coureurs ont parcouru plus d'un millier de km. Le tour du Togo, il convient de le souligner, fait partie des courses les plus prisées de la sous-région, après les tours du Burkina Faso et de la Côte d'Ivoire.

S. B. T.