mis à jour le

SITUATIONS DES ETALONS DANS LEUR CLUB : Préoccupante !

Moins de trois mois après avoir disputé la finale de la coupe d'Afrique des nations, certains Etalons n'affichent pas fière allure dans leur club présentement. A un peu plus d'un mois avant de retrouver le Niger pour la manche retour des éliminatoires de la coupe du monde 2014, la situation est inquiètante.

Le 10 février dernier, les Etalons disputaient la finale de la CAN 2013 au Soccer City de Johannesburg. Aujourd'hui, parmi ceux qui ont construit le ciment de ce succès, nombreux sont ceux qui sont en difficulté dans leur club. Entre concurrence, blessure et choix sportif, le constat est affligeant .Après avoir été adoubé par le gotha du foot africain, le Burkina a maintenant un rang à défendre. A moins que cet adoubement ne soit pas l'apanage des vice-champions d'Afrique. Sinon, comment comprendre qu'aujourd'hui un joueur comme Aristide Bancé, "idolâtré" dans son pays après ses performances au cours de la quatrième activité sportive la plus médiatisée dans le monde après la coupe du monde, les jeux Olympiques et l'Euro, peine à gratter du temps de jeu en Bundesliga avec Augsbourg ? Le cas le plus frappant est celui du « Général Bako » à Lyon. Désigné meilleur défenseur de la CAN, c'est sur le banc de touche et parfois même en tribune qu'il regardait ses coéquipiers se produire sur l'aire de jeu. Heureusement, aujourd'hui, sa situation a évolué positivement, car depuis quatre rencontres, il émarge parmi les titulaires dans l'effectif de Rémi Garde.

Ce qui lui permet de retrouver ses sensations non seulement pour le bonheur de son club mais aussi pour celui des Etalons. Parmi ceux qui ont écrit pour l'instant la belle page de l'histoire du football burkinabè en Afrique du Sud et qui sont présentement en difficulté dans leur club, on peut aussi citer le portier Daouda Diakité qui n'est pas en compétition avec Lierse en Belgique et également Wlfried Sanou avec Kyoto Sanga. Dans le rang de ceux qui ont élu domicile dans l'infirmerie, on commencera par Alain Sibiri Traoré dont la saison est déjà terminée pour avoir contracté à nouveau une blessure à la cuisse au cours de l'entraînement avec son club. La même qu'il avait contractée à la CAN contre la Zambie. Il est donc d'ores et déjà forfait pour le Niger et le Congo. Saïdou Mady Panandétiguiri, lui aussi, ne s'est pas encore remis de sa cheville après un choc avec Moussa Maazou au cours du match aller contre le Niger. Toujours dans le registre des blessés, on note celle de Djakaridja Koné.

On ne sait pas pour l'instant dans quel état de forme ils seront au moment d'affronter le Niger. Les blessures et la concurrence ne sont pas la seule plaie des Etalons. Florent Rouamba, qui a décidé de tirer un trait sur la Moldavie, a mis le cap sur l'Angleterre et à Charlton. Mais depuis la trêve, il n'a pas encore renoué avec la compétition. Que dire alors du pendant du « Général Bako » dans l'axe de la défense burkinabè, Paul Kéba Koulibaly ? En choisissant de s'exiler dans un championnat mineur en Irak, son niveau ne régressera-t-il pas ? Parmi ceux qui ont pris une part active à la bonne performance des Etalons en Afrique du Sud et qui ont poursuivi avec la compétition, on citera le meilleur joueur de la CAN Jonathan Pitroipa. Dans son sillage, le capitaine Moumouni Dagano et le vice-capitaine des Etalons, Charles Kaboré, sans oublier Préjuce Nakoulma et surtout Mohamed Koffi. Pour trouver trace des éventuels titulaires dans leur club, il faut aller fouiller dans le clan des réservistes où Abdoulaye Soulama, Ali Rabo, Pan Pierre Koulibaly, Abdou Razack Traoré, Henry Traoré, Benjamin Wilfried Balima pour ne citer qu'eux font la fierté de leur équipe. Des nouveaux qui frappent avec insistance à la porte de l'équipe fanion, Steeve Yago a encore pris un abonnement sur le banc de Toulouse. Seul Narcisse Bambara essaie de tenir la cadence dans son club en difficulté. Autant le dire, si la situation perdure, ce sera avec une peur aigue que les Etalons effectueront le déplacement au Niger (7-11 juin 2013) et au Congo (14-18 juin 2013) pour essayer de défendre la place pour la qualification au troisième tour des éliminatoires de la coupe du monde. Heureusement, nous n'en sommes pas encore à là et beaucoup d'eau pourra couler sous le pont avant ces dates. Mais il ne serait pas mal de déjà tirer sur la sonnette d'alarme.

Béranger ILBOUDO

Sidwaya

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

étalons

Actualités

Prime de victoire pour les Etalons

Prime de victoire pour les Etalons

Actualités

Ouaga la rumeur : La vraie-fausse nouvelle  de la qualification des Etalons

Ouaga la rumeur : La vraie-fausse nouvelle de la qualification des Etalons

Actualités

Retour sur le match de Blida : Ils ont tout orchestré pour l’échec des Etalons

Retour sur le match de Blida : Ils ont tout orchestré pour l’échec des Etalons

club

AFP

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

AFP

Transfert: André Ayew

Transfert: André Ayew

AFP

Maroc: 2 morts et 54 blessés après des heurts entre supporteurs du même club

Maroc: 2 morts et 54 blessés après des heurts entre supporteurs du même club