mis à jour le

Championnat national de foot : L'ASFA-Y bat l'EFO et s'installe dans le fauteuil de leader

>

La 10e journée du Faso foot a vidé son dernier le 1er mai 2013 au stade municipal de Ouagadougou. Les deux clubs rivaux, l'EFO et l'ASFA-Y s'y rencontraient devant le ministre des Sports et des Loisirs, le président de la FBF, l'entraineur national Paul Put et un public venu nombreux pour le rendez-vous du classico burkinabè. Pour une fois encore, la « Princesse » a encore eu raison de l'Etoile : 1-0

Tout rendez-vous EFO-ASFA-Y mobilise. Surtout que la saison dernière, les stellistes ont été battus par 4 fois : deux fois en championnat aller-retour, une fois en super division et enfin en 16e de finale de la coupe du Faso où les deux clubs ont fait jeu égal (1-1) avant que les tirs aux buts ne donnent la victoire à la Princesse Yennenga (4 tirs à 3). Le derby de ce mercredi 1er mai 2013 avait des relents de revanche ou de la confirmation. Et comme pour galvaniser les 22 acteurs, le ministre des Sports, Yacouba Ouédraogo annonce : 250 000 FCFA pour le 1er but, 100 000 FCFA pour chacun des 2e, 3e et 4e buts et 250 000 FCFA pour le 5e but. Le trio arbitral lui, a eu droit à 200 000 FCFA

L'arbitre central venu de Bobo, Abdoulaye Coulibaly, habitué des matches EFO-ASFA-Y, lance les 22 acteurs. Chacun retient son souffle. Les deux entraineurs, Koné Lassiné (EFO) et Cheick Oumar (ASFA-Y) sont debout. Le premier en casquette blanche et le second en casquette rouge. Le jeu est équilibré. Et vint la 11e mn. Le joueur stelliste Francis Ky est dans la surface de réparation de l'ASFA-Y. Le portier de cette équipe, Mohamed Kaboré est lobé. Mais la balle de Ky est trop levée. Mohamed se met à genou, face à ses filets comme pour rendre grâce à Dieu pour cette occasion ratée de l'EFO. Et lorsque, sur ce coup franc hors des 18m, Alassane Sango présente ses respects au portier stelliste, Ibrahima Sakandé, ce dernier n'avait que la claquette pour sauver sa formation. Le premier carton jaune de la partie est brandi à la 23e mn. Sur cette action, Moumouni Traoré de l'ASFA-Y rudoie Youssouf Kaboré de l'EFO. Deux minutes plus tard, (25e), Adama Zerbo, sur une tentative de pénétration dans le camp stelliste est cerné par deux adversaires. Il perd le contrôle et s'écroule. Il reste 1mn et 20 secondes sur la pelouse avant de se lever pour rejoindre la ligne de touche. Il est soigné et regagne le terrain 3 mn après. A la 28e mn ; il s'écroule à nouveau. Cette fois, il est bon pour la touche. L'un des meilleurs joueurs de l'ASFA-Y est out. Cyrille Bayala prend sa place. Cafouillage dans le camp ASFA, dans les dernières secondes des 45 premières minutes ; deux joueurs de l'ASFA-Y restent au sol : Souleymane Kouanda et Moumouni Traoré. Malgré tout, l'EFO ne pourra rien. Les 800 000 FCFA du ministre n'ont pas eu de preneur.

De retour des vestiaires, l'ASFA-Y prend le match en main. Le poteau repousse le shoot de Illas Tiendrebéogo à la 56e mn. Trop pressée, l'ASFA-Y gaspille ses occasions à l'image de Cyrille Bayala (62e). Servi sur un plateau d'or sur le point de pénalty (63e), Daouda Nabi casse son tibia pour une ratée inexplicable devant les buts stellistes. Coup sur coup, l'ASFA-Y a gaspillé 3 occasions nettes de but. L'EFO se cherche. Et vint la 70e mn où Illas Tiendrébéogo sert majestueusement Oumarou Nebié (rentré seulement en deuxième période de jeu). Ce dernier, sans attendre les photographes ouvre le score. Le président de l'ASFA-Y, Sancho , est debout dans les tribunes ; à l'image des supporters de l'ASFA-Y , pour saluer ce but. Nebié vient ainsi de décrocher les 250 000 FCFA du ministre Yac. L'ASFA-Y peut souffler. A 20 mn du coup de sifflet final la « Princesse » est leader du championnat après 10 journées, devançant ainsi le RCK d'un point (20 contre 19). Ce n'est pas fini. L'EFO ne désespère pas. L'ASFA-Y maintient le pied sur l'accélérateur et épuise ses 3 remplacements. Ainsi, Daniel Yovo cède sa place à Yssouf Ouattara. Il reste 11 mn de jeu. Le milieu de l'EFO est épuisé. Les ASFAsiens ont leur match en main. Il reste 6 mn et l'EFO épuise également ses 3 remplacements. Basile Sam remplace Yssouf Kaboré. L'ASFA-Y tient toujours son trône en main. Le camp de l'EFO est assiégé. La tribune Est du stade réservée aux supporters stellistes est calme. Le dernier corner de la partie est ASFAsien. A 3 mn de la fin. Il ne donnera rien. L'EFO ; touché dans son amour propre pousse et la tête de Hugues Magouhi dans les ultimes dernières minutes du match met le portier Mohamed Kaboré en exergue qui sort cette chaude balle de la claquette droite et sauve l'ASFA-Y. et sur la relance, le buteur Nebié file seul vers les buts EFO, mais son shoot est repoussé par le portier Sakandé. L'ASFA-Y est sur la voie de battre sa rivale jurée pour la 5e fois en deux saisons. C'est fait ! L'ASFA-Y est victorieuse. L'EFO doit encore attendre le retour pour espérer prendre sa revanche. En attendant l'ASFA-Y, championne en titre, est provisoirement championne après 10 journées. La « Princesse » a encore eu raison de l'Etoile !

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Légendes

1- L'ASFA-Y est désormais leader (PH ; Aristide Ouédraogo)
2- Les duels ont été parfois âpres
3- Oumarou Nebié , le sauveur de l'ASFA-Y

Encadre

xmlns:v="urn:schemas-microsoft-com:vml" xmlns:o="urn:schemas-microsoft-com:office:office" xmlns:w="urn:schemas-microsoft-com:office:word" xmlns:m="http://schemas.microsoft.com/office/2004/12/omml" xmlns="http://www.w3.org/TR/REC-html40">

CLASSEMENT A L'ISSUE DE LA 10e JOURNEE

RANG

CLUB

PTS

MJ

MG

MN

MP

BM

BE

GD

1

ASFA-Y

20

10

6

2

2

12

7

5

2

RCK

19

10

5

4

1

11

3

8

3

RCB

18

10

5

3

2

10

7

3

4

BOBO SPORTS

18

10

5

3

2

9

7

2

5

MAJESTIC

18

10

5

2

3

9

7

2

6

SANTOS FC

17

10

4

5

1

11

3

8

7

EFO

16

10

5

1

4

11

5

6

8

USFA

16

10

4

4

2

11

7

4

9

USO

16

10

4

4

2

12

9

3

10

ASFB

10

10

2

4

4

7

7

0

11

AS MAYA

10

10

2

4

4

6

9

-3

12

BPS

8

10

2

2

6

6

16

-10

13

USY

7

10

1

4

5

2

9

-7

14

JCB

7

10

1

4

5

5

12

-7

15

USCO

7

10

1

4

5

6

15

-9

16

AS SONABEL

6

10

1

3

6

6

10

-4

Meilleure attaque : USO et ASFA-Y : 12 buts

Meilleure défense : Santos et RCK : 3 buts

<

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

championnat

AFP

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

AFP

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

AFP

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

national

AFP

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

AFP

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

AFP

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

foot

AFP

George Weah, l'étoile du foot africain, finaliste de la présidentielle au Liberia

George Weah, l'étoile du foot africain, finaliste de la présidentielle au Liberia

AFP

Mogadiscio se prépare

Mogadiscio se prépare

AFP

Jeux de la Francophonie: le Maroc prive la Côte d'Ivoire de l'or en foot

Jeux de la Francophonie: le Maroc prive la Côte d'Ivoire de l'or en foot