mis à jour le

Macky Sall décrète la fin du ''désordre'' dans l’octroi des licences de télévision

Le chef de l'Etat Macky Sall a fait part mercredi de sa volonté de mettre fin au ''désordre'' dans l'octroi des licences de télévision au Sénégal, révélant que plus d'une centaine de licences ont été octroyées dernièrement sur des bases pas objectives.

''Il faut mettre de l'ordre dans l'octroi des licences de télévisions et les autorisations de création d'organe de presse'', a déclaré Macky Sall au cours de la cérémonie de remise des cahiers de doléances des différentes centrales syndicales.

Cette rencontre qui s'est tenu au palais présidentiel a réuni plusieurs responsables d'organisations de travailleurs, des représentants du patronat et du secteur privé, plusieurs membres du gouvernement dont le Premier ministre Abdoul Mbaye. Des responsables du Comité national du dialogue social et d'autres agents de l'Etat ont pris part à la cérémonie.

''Les autres (l'ancien régime), avant de partir, ils ont donné plus de 100 licences à des politiques, à des proches du pouvoir pour en faire une arme politique et s'attaquer aux autres. Ce n'est pas juste. Nous allons mettre de l'ordre dans tout cela'', a martelé Macky Sall qui a été interpellé sur la question par Ibrahima Khaliloulah Ndiaye, secrétaire général du Syndicat national des professionnels de l'information et de la communication (SYNPICS).

''Nous devons règlementer cela. Pourquoi laisser n'importe qui créer sa chaîne de télévision ?'', s'est interrogé le président Sall, avant d'appeler au respect des dispositions légales en cours.

''Il y a des cahiers de charges, il faut que les demandeurs de licences respectent les engagements. Il faut que les conditions soient définies clairement. On ne peut plus laisser des personnes parce qu'elles occupent des positions de pouvoir de disposer des licences de télévision'', a-t-il assuré.

APS

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

télévision

AFP

RDCongo: un journaliste de la télévision publique tué par balles

RDCongo: un journaliste de la télévision publique tué par balles

AFP

RDC: une télévision d'opposition privée de sa fréquence

RDC: une télévision d'opposition privée de sa fréquence

fat shaming

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler

Les présentatrices égyptiennes jugées trop grosses pour travailler