mis à jour le

Burkina Faso : une délégation de la commission dialogue et réconciliation du Mali chez Blaise Compaoré

Le président burkinabè Blaise Compaoré,

Une délégation de la commission Dialogue et Réconciliation du Mali (CDR) conduite par son président, Mohamed Salia Sokona a été reçue en audience, mardi à Ouagadougou, par le président burkinabé Blaise Compaoré, médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne.


A sa sortie d’audience, le président de la commission Dialogue et Réconciliation, M. Sokona dit être venu prendre des conseils auprès du président Compaoré pour mener à bien sa mission ainsi que les différentes actions à entreprendre pour poser les bases d’une paix durable au Mali.

 
Selon M. Sokona, le président Compaoré s’est déjà énormément investi pour un retour de la stabilité au Mali et la commission Dialogue et Réconciliation ne saurait se passer de sa « main ».

 
« Par la vertu du dialogue nous cherchons à réconcilier les Maliennes et les Maliens », a indiqué le président Sokona ajoutant que c’est un dialogue inclusif qui va concerner toutes les communautés maliennes.

 
A entendre Mohamed Salia Sokona, la mise en place de cette commission explique la volonté du gouvernement malien de réconcilier tous les Maliens. « Le fait déjà de mettre en place cette commission est un bon signal », a laissé entendre son président.

 
Selon M. Sokona, le président Blaise Compaoré a déjà eu à faire un grand travail et a parcouru du chemin dans le sens de la paix et de la réconciliation au Mali. « Ses conseils seront toujours utiles pour la commission et son président », a conclu M. Sokona.

 
Créée en mars 2013, la CDR qui comprend 33 membres dont un président et deux vices présidents, a pour missions de rechercher, par le dialogue, la réconciliation entre toutes les communautés maliennes.

 
Outre le recensement des forces politiques et sociales concernées par le processus de dialogue et réconciliation, elle a également pour mission d’enregistrer les cas de violation des droits de l’homme commis dans le pays depuis le début des hostilités, jusqu’à la reconquête totale du pays.

 
Agence de presse Xinhua 2013/05/01

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Burkina

AFP

Assassinat de Sankara: la France remet un "dernier lot" de documents au Burkina

Assassinat de Sankara: la France remet un "dernier lot" de documents au Burkina

AFP

Les supplétifs civils, nouvelles cibles des jihadistes au Burkina Faso

Les supplétifs civils, nouvelles cibles des jihadistes au Burkina Faso

AFP

Burkina Faso: le Fespaco reporté sine die en raison du Covid-19

Burkina Faso: le Fespaco reporté sine die en raison du Covid-19

Faso

AFP

Présidentielle au Burkina Faso sous menace jihadiste

Présidentielle au Burkina Faso sous menace jihadiste

AFP

Sous les coups des jihadistes, le Burkina Faso coule

Sous les coups des jihadistes, le Burkina Faso coule

AFP

L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso

L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso

commission

AFP

Ethiopie: plus d'une centaine de civils tués en novembre au Tigré, selon la Commission éthiopienne des droits de l'homme

Ethiopie: plus d'une centaine de civils tués en novembre au Tigré, selon la Commission éthiopienne des droits de l'homme

AFP

Ethiopie/médias: la commission des droits humains "préoccupée" par les arrestations au Tigré

Ethiopie/médias: la commission des droits humains "préoccupée" par les arrestations au Tigré

AFP

Afrique du Sud: Zuma snobe une nouvelle fois la commission anti-corruption

Afrique du Sud: Zuma snobe une nouvelle fois la commission anti-corruption