mis à jour le

Switchers : la première série 100 % algérienne sur les écrans le 4 mai

Il y a de la révolution dans l'air dans le monde de la pub et du cinéma algérien. Mobilis, en partenariat avec Samsung lancent un nouveau concept publicitaire, alliant fiction et marketing : "Switchers". La première série télévisée algérienne qui sera diffusée dès le 4 mai prochain sur les 3 chaines de la Télévision algérienne. 

Switchers a parcouru le monde, pour finir sa course en Algérie. Ce concept international qui a investi les écrans de plusieurs pays, dont dernièrement le Maroc, a été adapté à l'Algérie par le réalisateur algérien Actarus Hamed Aksas et la société de production Lotus Conseil & Bella prod. Lancée sous l'impulsion de Mobilis, et Samsung, cette série événement est un tournant dans le monde de la publicité, car elle introduit fiction, divertissement et promotion d'un produit.

Scénario à l'hollywoodienne

La série composée de 30 épisodes de 8 minutes, sera diffusée dès le 4 mai à la télévision algérienne. Elle raconte l'histoire d'Amine Mansouri, un garçon dont la vie n'a rien d'extraordinaire. Las de sa vie routinière et de sa "normalité", il rêve d'être une autre personne pour briller devant la belle Anissa. Ses espoirs vont être entendus car le jeune algérien va vivre une expérience inouïe qui va bouleverser sa vie ennuyeuse... grâce aux nouvelles technologies !

Cette fiction 100 % algérienne emprunte des techniques hollywoodiennes tout en gardant la culture algérienne. L'humour local se marie à la perfection avec des effets spéciaux digne d'un Spielberg. Il s'agit de la première comédie fantastique made in Algeria, qui met en scène un super-héros algérien. "Quand j'étais petit les super-héros étaient soit japonais, soit américains mais jamais arabes. Alors, humblement, j'ai toujours rêvé de faire des séries fantastiques avec des arabes et surtout avec des Algériens. J'espère qu'il y aura des enfants algériens qui triperont sur Switchers", explique le réalisateur algérien, qui a fait ses classes dans les studios de cinéma américains.

Succès à l'horizon ?

Cette série, promet de surprendre les Algériens, et de rencontrer un franc succès à l'image des autres pays où le concept a été utilisé comme au Maroc, où il a commencé à être diffusé en tant que web-série. La saison 1  a été achevée, et la saison 2 est d'ores et déjà en cours de tournage. Switchers permettra non seulement de découvrir un nouveau modèle de série, mais également de jeunes talents algériens  et pourquoi pas de susciter de nouvelles vocations auprès des jeunes algériens, comme l'espère le metteur en scène, Actarus Hamed Aksas. Rendez-vous samedi 4 mai à 20h40 sur A3.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens