mis à jour le

Fédération malienne de football : Les dispositions réglementaires à l’ordre du jour

Face à la presse, Djibril Kané, président de la commission chargée des questions juridiques de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), pour animer cette conférence de presse, ce samedi 27 avril 2013 au siège de l'institution.

Djibril Kane

D'entrer de jeu, le conférencier qui avait à ses côtés le secrétaire général, a défini l'objet de la conférence qui portait sur les dispositions réglementaires relatives à la convocation de l'Assemblée générale ordinaire prévue les 6 et 7 décembre prochain à Mopti.

Selon Djibril Kané, l'organisation de la conférence de presse de clarification n'est pas une réponse à distance aux avis des acteurs du football et aux points de vue des organes de presse, et il n'a pas pour objectif  d'entretenir la polémique. Il précisera que la réunion du bureau fédéral du 22 avril 2013 dernier qui a décidé de convoquer l'Assemblée générale élective les 6 et 7 décembre prochain comme le prévoit l'article 30 des statuts règlements de la FMF dans sa première disposition.

L'AG se réuni tous les ans au plus tard 90 jours après l'arrêt des comptes. L'arrêt des comptes est fixé au 30 septembre, ce qui ramène la fin des 90 jours au 31 décembre.

Alors dira M. Kané : «Nous sommes dans les délais en fixant les dates de l'AG ordinaire''. Il a trouvé normal qu'en année électorale qu'il ait des levées de bouclier mais parler d'illégalité c'est ignoré où méconnaître les nouveaux textes qui régissent la fédération depuis mai 2012».

«La l'égalité ne réside plus dans les anciens textes, raisonnablement on ne saurait parler d'illégalité», a déclaré le président de la commission chargée des questions juridiques du bureau fédéral.

Les questions des journalistes ont amené le conférencier à reconnaître implicitement qu'entre la fin arithmétique du mandat du bureau fédéral du 11 juillet 2013 et la convocation de l'AG ordinaire s'écoule cinq mois. Mais il soutiendra que nous sommes dans une période transitoire par rapport aux textes.

Que faire l'AG en juillet 2013, les amènerait à l'organiser avant l'arrêt des comptes. «Une prolongation de cinq mois vaut mieux qu'une violation des textes», a dit le conférencier. Ce nouveau texte est-il à la disposition de tous les acteurs du football ? Le secrétaire général édifiera le conférencier en disant que tous les secrétaires généraux en disposent. Toutes les correspondances adressées au président de la FMF ont été répondues.

Une Assemblée générale parallèle après celle de la FMF sera nul et non avenu et aucun bureau issu de cette assemblée générale parallèle ne sera reconnu par les instances internationales a fait savoir Djibril Kané, président de la commission chargée des questions juridiques de la Fédération malienne de football.

Drissa SANGARE

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

football

AFP

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

CAN 2017

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Football

CAN 2017: Le pardon gênant des joueurs gabonais devant Ali Bongo

CAN 2017: Le pardon gênant des joueurs gabonais devant Ali Bongo