mis à jour le

Les banques publiques vont financer la réalisation de 100.000 logements AADL

Une convention de financement pour la réalisation  de 100.000 logements publics de type location vente a été signée mardi à Alger  par le Crédit populaire d'Algérie (CPA), l'Agence nationale de l'amélioration  et du développement du logement (AADL) et la Caisse nationale de logement (CNL). Cette convention permet au CPA de financer, au nom de l'ensemble des  banques publiques, les projets de l'AADL, quelque 100.000 logements sur les  150.000 logements de type location vente que compte réaliser le gouvernement.  Le reste (50.000 logements) sera financé directement par le Trésor public.          Pour le PDG du CPA, M. Mohamed Djellab, cette convention représente  une "première" dans l'histoire du financement des projets de logements publics  en Algérie.          "C'est une mutation très importante pour le secteur de l'habitat qui  couvre désormais la grande part du coût de ses projets par le financement bancaire  et non pas par le recours direct au Trésor public", a-t-il souligné.          Cette nouvelle démarche s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie  du secteur de l'habitat qui vise à alléger les charges sur le Trésor en impliquant  les banques publiques dans la réalisation de ses projets à travers la CNL,  selon le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, M. Abdelmadjid Tebboune.          "Nous avons résolu, en collaboration avec les walis, le problème du  foncier et maintenant nous signons l'accord du financement. Il ne reste qu'à  lancer les chantiers de réalisation", a-t-il déclaré lors de la cérémonie de  signature.          D'après le ministre, la première pierre de ces logements sera posée  dans deux à trois semaines au plus tard, dans une cérémonie officielle en présence  du Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal.          Par ailleurs, une autre convention de financement pour réaliser des  logements publics promotionnels (LPP) est en cours de préparation, a annoncé  M. Tebboune.          Elle sera signée "prochainement" avec l'Entreprise nationale de la promotion  immobilière (ENPI) qui prendra en charge ce nouveau type de logements réservé  à la classe moyenne dont le revenu mensuel ne lui permet pas de bénéficier  ni du logement social, ni du logement AADL.          La signature de cette nouvelle convention coïncidera avec le lancement  des premiers chantiers de réalisation de logements LPP, a ajouté le ministre.          Le CPA a été désigné comme "chef de file et interlocuteur unique" au  nom de l'ensemble des banques publiques afin de mettre leurs excédents au  profit des projets publics dans le secteur de l'habitat.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

banques

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

Finance

Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?

Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?

AFP

En Afrique, la montée en puissance de banques locales redistribue les cartes

En Afrique, la montée en puissance de banques locales redistribue les cartes

logements

La rédaction

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

La rédaction

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

La rédaction

AADL: Voici les touts premiers propriétaires

AADL: Voici les touts premiers propriétaires

AADL

Amina Boumazza

AADL : les réponses données aux souscripteurs aujourd’hui, que devez-vous faire ?

AADL : les réponses données aux souscripteurs aujourd’hui, que devez-vous faire ?

La rédaction

AADL : 166 320 souscripteurs ont déj

AADL : 166 320 souscripteurs ont déj

La rédaction

AADL : les souscripteurs sauront si leur dossier a été accepté

AADL : les souscripteurs sauront si leur dossier a été accepté