mis à jour le

Danse rituelle vaudou, Plain du Nord, Haïti, juillet 2010 / REUTERS
Danse rituelle vaudou, Plain du Nord, Haïti, juillet 2010 / REUTERS

Le Ghana veut en finir avec les meurtres rituels des «enfants sorciers»

Ils naissent avec de lourds handicaps, mais les familles les considèrent comme des oiseaux de malheur.

Il était plus que temps de mettre fin à ces pratiques qui avaient cours depuis de nombreuses années au Ghana. Les autorités du pays, nous apprend le site de la BBC, interdisent désormais formellement les meurtres rituels d’enfants dits sorciers.

Il s’agit, en réalité, d’enfants nés avec de lourds handicaps physiques et qui ont toujours été soupçonnés, au Ghana comme dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest, d’être possédés par des esprits maléfiques.

Une famille qui voit naître en son sein un «enfant-sorcier» y voit l’annonce d’un malheur imminent. Comme solution pour «chasser le diable», faire boire à l’enfant une boisson toxique pour le tuer.

Voilà ce que nous décrit le site de la BBC comme étant l’une des réalités les plus sordides dans ce pays de près de 25 millions d’habitants.

Si la décision d’interdire ces meurtres rituels a été saluée par de nombreux travailleurs sociaux, certains restent tout de même encore sceptiques quant à son application. Raymond Ayine, un militant des droits de l’enfant a par exemple confié à la BBC que le plus difficile va être de changer les mentalités.

L’interdiction des meurtres rituels s’accompagne aussi d’une intensification des campagnes de sensibilisation à l’endroit des populations et d’un meilleur accès aux soins de santé. Car, comme le rappelle la BBC, les meurtres rituels se déroulent souvent dans des régions rurales. Et dans ces zones, les femmes enceintes accouchent souvent sans avoir pu faire d’analyse, histoire de prévenir toute complication.

Lu BBC Africa

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

Ghana

AFP

Le roi du Maroc en Côte d'Ivoire, après le Ghana et la Guinée

Le roi du Maroc en Côte d'Ivoire, après le Ghana et la Guinée

AFP

CAN: Ghana ou Burkina, le bronze amer du 3e

CAN: Ghana ou Burkina, le bronze amer du 3e

AFP

CAN-2017: le Ghana en route pour une 2e finale d'affilée ?

CAN-2017: le Ghana en route pour une 2e finale d'affilée ?

éducation

Travail

Comment la démographie oblige à repenser l'insertion professionnelle des jeunes en Afrique

Comment la démographie oblige à repenser l'insertion professionnelle des jeunes en Afrique

République démocratique du Congo

Les élèves congolais doivent apprendre la démocratie à l'école

Les élèves congolais doivent apprendre la démocratie à l'école

Ethnocentrisme

L'«éducation idéale» occidentale n'est pas la seule façon d'élever ses enfants

L'«éducation idéale» occidentale n'est pas la seule façon d'élever ses enfants

mysticisme

Mysticisme

Vade retro, Satanas!

Vade retro, Satanas!