mis à jour le

Augmentation de 150 000F Cfa sur leurs salaires : Des députés de BBY parlent d'une "indemnité" de logement

Invité de l'émission Opinion sur Walf Tv, l'ancien président du groupe parlementaire libéral, Doudou Wade, a déclaré que le salaire des députés de la 12ème législature a connu une hausse de 150 000 francs Cfa. Le journal EnQuête a mené ses propres investigations pour vérifier la véracité de cette révélation qui tranche avec la rupture annoncée urbi et orbi par les nouveaux tenants du pouvoir.

Et selon Cheikh Oumar Sy, député membre du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (Bby), il s'agit plutôt d'une "indemnité de logement". Cette somme, qui est effectivement de 150 000F Cfa, est payée aux parlementaires qui ne résident pas à Dakar et qui ne disposent pas de logement au niveau des deux hôtels appartenant à l'Assemblée nationale : celui se trouvant aux environs du marché Sandaga et celui situé sur l'avenue de la République. "En principe, selon l'interlocuteur du journal parcouru par Rewmi.com, tout député a droit à une chambre, mais il se trouve que l'hôtel des députés de Sandaga n'est pas fonctionnel à cause des dégâts causés par les manifestations du 23 juin 2011. Il n'y a pas de place pour tout le monde. Alors, priorité est donnée aux députés habitant dans les localités les plus reculées" au détriment de ceux qui demeurent en zone urbaine, c'est-à-dire Dakar et ses environs.

Pour les 150 députés que compte l'Assemblée nationale, précise son collègue Abdou Mbow, seuls 30 lits sont actuellement disponibles et, ajoute t-il, seule une "centaine" de députés non dakarois ont droit à cette indemnité de 150 000 FCfa. Mais c'est juste "en attendant que l'hôtel des députés redevienne fonctionnel". "Doudou Wade raconte des contrevérités en parlant d'augmentation de salaire des députés. Cela montre soit qu'il ne maîtrise pas ce qu'il dit, soit qu'il fait de la politique politicienne. Cette situation, tous les députés la connaissent, y compris ceux du Parti démocratique sénégalais", affirme Abdou Mbow.

Mais selon bon nombre d'observateurs, il est inacceptable que ces députés grassement rémunérés en proportion de leurs activités puissent bénéficier, en sus, d'une indemnité de logement difficilement justifiable face à la situation économique et financière du pays? Pour rappel, nos parlementaires ont des salaires avoisinant les 2 millions de francs Cfa par mois pour les plus "pauvres" d'entre eux, disposent de 250 à 1000 litres de carburant par mois, d'un budget téléphone non négligeable, de passeport diplomatique, sans compter, au minimum, une voiture 4x4 d'une valeur de près de 30 millions de francs Cfa l'unité.

REWMI.COM/AW







Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

augmentation

AFP

Afrique du Sud: très forte augmentation du nombre de cas de Covid-19

Afrique du Sud: très forte augmentation du nombre de cas de Covid-19

AFP

Coronavirus: augmentation record de 1.160 cas en Afrique du Sud

Coronavirus: augmentation record de 1.160 cas en Afrique du Sud

AFP

Est de la RDC: augmentation des violences sexuelles, selon MSF

Est de la RDC: augmentation des violences sexuelles, selon MSF

Salaires

AFP

60 ans de la Mauritanie: hausse des salaires dans la santé et l'éducation

60 ans de la Mauritanie: hausse des salaires dans la santé et l'éducation

AFP

Zimbabwe: les fonctionnaires acceptent une première hausse de leurs salaires

Zimbabwe: les fonctionnaires acceptent une première hausse de leurs salaires

AFP

Liberia: importants retards de paiement des salaires des fonctionnaires

Liberia: importants retards de paiement des salaires des fonctionnaires

députés

AFP

Sénégal: les députés renforcent les lois "antiterroristes", des manifestants arrêtés

Sénégal: les députés renforcent les lois "antiterroristes", des manifestants arrêtés

AFP

Exception africaine, le Cap-Vert élit ses députés sans drame ni contestation

Exception africaine, le Cap-Vert élit ses députés sans drame ni contestation

AFP

Côte d'Ivoire: le parti au pouvoir remporte les législatives, perd des députés

Côte d'Ivoire: le parti au pouvoir remporte les législatives, perd des députés