mis à jour le

2,34 millions de décès par an liés au travail

Points: 
Un rapport explosif publié vendredi par l'OIT
Les maladies 6 fois plus meurtrières que les accidents professionnels
Nouvelle génération de maladies: les troubles psychiques et musculo-squelettiques

Aller au travail pour gagner sa vie, et l’y laisser. C’est tout le paradoxe de l’insécurité dans les entreprises. L’Organisation internationale du travail (OIT) estime à 2,34 millions le nombre de décès annuellement liés au travail, dont 2,02 sont la conséquence d’une maladie professionnelle.

Légende Image: 

304 personnes ont péri le 24 avril dans l’effondrement d’un immeuble abritant plusieurs usines de confection au Bangladesh. Plus de 2.300 ont été sorties vivantes des décombres de l’immeuble, dont 72 le vendredi 26. Une culture de la sécurité aurait pu éviter ce drame, qui s’est d’ailleurs transformé en crise politique majeure dans le pays. Un rapport de l’OIT rappelle que les travailleurs des pays en voie de développement sont nettement plus touchés par la problématique sécuritaire au travail, en raison de la prévalence de secteurs jugés dangereux, comme l’agriculture ou l’extraction minière

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

décès

AFP

RDC: ouverture d'une enquête sur le décès d'un activiste anti-Kabila

RDC: ouverture d'une enquête sur le décès d'un activiste anti-Kabila

AFP

Mozambique : décès de Dhlakama, guérilléro et chef du principal parti d'opposition

Mozambique : décès de Dhlakama, guérilléro et chef du principal parti d'opposition

AFP

Mozambique: décès d'Afonso Dhlakama, chef du principal parti d'opposition

Mozambique: décès d'Afonso Dhlakama, chef du principal parti d'opposition

travail

AFP

Zimbabwe: retour au travail de milliers d'infirmières et infirmiers grévistes licenciés

Zimbabwe: retour au travail de milliers d'infirmières et infirmiers grévistes licenciés

AFP

Le travail des enfants fréquent dans le secteur du tabac au Zimbabwe (HRW)

Le travail des enfants fréquent dans le secteur du tabac au Zimbabwe (HRW)

AFP

"Ni travail ni avenir"

"Ni travail ni avenir"