mis à jour le

Osvaldo dos Santos Varela : « Vous êtes, vous aussi, des ambassadeurs de l'Angola »

Au centre, l'ambassadeur d'Angola Osvaldo Varela dos Santos, à sa gauche Domingas Inglês Gomes, Premier secrétaire, Carlos Martins, Troisième secrétaire et J. Bunga, membre du comité organisateur de la rencontre ; à sa droite, le révérend Pululu, membre du comité organisateur et un Conseiller de l'ambassade.

L'ambassadeur d'Angola Osvaldo Varela dos Santos a rencontré le samedi 13 avril dernier, à Renens, près de Lausanne en Suisse, ses compatriotes dans le cadre d'une visite placée sous le signe du partage, de la fraternité et d'échanges avec ses compatriotes vivant en terre helvétique et qui coïncidait avec la commémoration de la signature du traité de paix en Angola en 2002. En effet, le 4 avril 2002, à Luena, dans la province de Moxico située à l'est de l'Angola, le MPLA et l'UNITA avaient signé un accord de paix pour mettre fin à la guerre civile fratricide qui avait éclaté dès le lendemain de l'accession du pays à l'indépendance le 11 novembre 1975.

À cette occasion, le chef de la diplomatie angolaise en Suisse, après avoir évoqué les dégâts causés par les longues années de guerre ainsi que ses graves conséquences, a salué les efforts de réconciliation entre Angolais et leur engagement dans la reconstruction du pays. Un climat de paix qui, selon le diplomate « a favorisé le décollage à la vitesse V et la réalisation de grands projets en Angola qui, depuis, est devenue un eldorado, une destination prisée par de nombreux investisseurs. »
L'ambassadeur s'est félicité particulièrement de l'image positive du pays que reflètent ses compatriotes résidant en Suisse, selon les informations qui lui ont été fournies par les instances de ce pays : « Certes, j'assume les fonctions d'ambassadeur... Vous êtes, vous aussi, des ambassadeurs de l'Angola dans ce pays d'accueil, vous êtes par conséquent appelés à défendre dignement, à préserver l'image et les intérêts de notre pays. Vous devez éviter de verser dans l'illégalité, dans des trafics et combines en tous genres », a lancé à l'assistance le chef de la diplomatie angolaise Osvaldo dos Santos Varela.|Jossart Muanza (AEM)

JPEG - 76.6 ko
Le Révérend Pululu présentant l'ordre du jour de la rencontre

JPEG - 95.6 ko
La « Senhorita » Yolanda M.

JPEG - 74.9 ko

JPEG - 90.1 ko
Vue partielle de l'assistance

JPEG - 76.9 ko
« Compadre » Manuel Sozedio

JPEG - 75.1 ko
Les Luanda, quel beau couple !

JPEG - 91.9 ko
Ivo Bongo et Mme Bongo Muanza

JPEG - 98.2 ko
Maguy Luanda

JPEG - 79.2 ko
Maguy Luanda, JM et Santos Luyindula

JPEG - 114.4 ko
Au milieu, Marie Domingos

JPEG - 74.2 ko
Le Président de FARA, David Muanza Bongo s'entretenant avec Capela

JPEG - 87.6 ko
Pedro Musseco, à droite

JPEG - 89.2 ko
Antionio Maku « Durand », Capela, Luzitu Mfumu « Onassis » et David Muanza Bongo

JPEG - 93.1 ko

JPEG - 75.7 ko
Tio Antonio et Madame son épouse

JPEG - 73.8 ko

JPEG - 98.9 ko
Pedro Musseco « Mauro »

JPEG - 84.6 ko
Le Président de FARA, David Bongo Muanza s'entretenant avec Capela

JPEG - 104.8 ko
Lutala Zola « Aimedo Zola de muito tempo » tout sourire

JPEG - 70.5 ko

JPEG - 75.1 ko
Madame Pululu

JPEG - 94.1 ko

JPEG - 95.6 ko

JPEG - 73.6 ko

JPEG - 76.2 ko
Manuel Sozedio, Compadre Emma

suite du reportage photo >>>>>>

AFRIQUECHOS.CH

Ses derniers articles: Angola : le général Bento Kangamba accusé de trafic sexuel au Brésil  Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre  Sondage : des cinq pays africains qualifiés au Mondial 2014, qui peut créer la surprise ?