mis à jour le

Présidence de la Fédération panafricaine des cinéastes : Le Mali présente la candidature de Cheick Oumar Sissoko

Du 3 au  5 mai 2013, Johannesburg, en Afrique du Sud, abritera le congrès de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI). A l'issue de ce congrès, la FEPACI doit se choisir un nouveau président. Soutenu par le ministère de la culture, l'union nationale des cinéastes du Mali, a proposé la candidature de Cheick Oumar Sissoko, ancien ministre de la culture.

 

En principe, c'est le jeudi 2 mai 2013 que la délégation des cinéastes maliens quittera notre pays pour l'Afrique du Sud, où elle participera au Congrès de la FEPACI. Mieux qu'une simple participation, cette délégation malienne, conduite par Salif Traoré, Président de l'Union des cinéastes maliens et composée de Souleymane Cissé, Cheick Oumar Sissoko, Assane Kouyaté et Kadiatou Konaté, a été chargée par Bruno Maiga, ministre de la culture, de tout mettre en ½uvre pour faire élire Cheick Oumar Sissoko  la tète de la FEPACI. Deux jours, avant le départ de la délégation malienne pour Johannesburg, Bruno Maiga, ministre de la culture, a tenu a la recevoir  pour les dernières consignes.

 

« Au moment où vous vous apprêtez pour aller au Congrès de la FEPACI en Afrique du Sud, nous avons souhaité vous recevoir ce soir pour vous témoigner tout notre soutien et vous demandez d'être uni derrière le candidat qui nous a été proposé par l'Union des Cinéastes maliens », a indiqué le ministre de la culture. Avant d'ajouter qu'il est très important que dans l'enttente le Mali puisse avoir ce poste. « Nous ne souhaitons pas que le cinéma malien et à travers lui, le Mali trouve son image écornée à l'issu de ce congrès par la faute des membres de la délégation », a indiqué le ministre de la culture.

 

Avant d'ajouter que l'essentiel pour le Mali, c'est de voir un cinéaste malien élu à la tête de la FEPACI. « Si nous sommes unis au Mali avant d'arriver en Afrique du Sud, cela va nous faciliter le lobbying pour faire élire notre candidat », a-t-il ajouté. Avant d'indiquer qu'il faut tout mettre en ½uvre pour éviter que l'union des cinéastes maliens ne soit pas une union de façade. Pour sa part, Salif Traoré, Président de l'Union des cinéastes du Mali, a rappelé que la mission première de leur organisation c'est de regrouper tous les professionnels maliens pour rehausser l'image de marque du cinéma malien. Il dira que l'Union des cinéastes du Mali a décidé de présenter la candidature de Cheick Oumar Sissoko au poste de président de la FEPACI et a pris toutes les dispositions pour informer les autorités et certaines sommités du cinéma malien pour avoir leur bénédiction. «  Nous allons pour une compétition et il se  pourrait que d'autres cinéastes sollicitent des membres de notre délégation.

 

Donc je compte sur la sagesse des uns et des autres pour que la délégation reste soudée pour porter la candidature malienne », a-t-il déclaré. Pour être très précis, le ministre de la culture dira : « Justement, c'est pour ca que j'ai tenu à vous rencontrer. Je voulais me rassurer que vous aller souder en Afrique du Sud et vous dire que le Mali n'a pas deux candidats et que jusqu’à preuve du contraire, je n'ai pas appris qu'un membre de la délégation malienne va soutenir une autre candidature que celle de Cheick Oumar Sissoko ».

 

En sa qualité d'icône et de doyen des cinéastes maliens, Souleymane Cissé a félicité le ministre de la culture pour son initiative. « Je suis très honoré de cette information officielle de la candidature de Cheick Oumar Sissoko. Salif Traoré  m'avait déjà informé », a indiqué Souleymane Cissé. Avant d'ajouter qu'un malien ne doit plus être détruit par un autre malien. « Avec la situation que vit notre pays, j'apprécie votre démarche. J'adhère à ce que vous demandez », a-t-il déclaré. Pour sa part, Cheick Oumar Sissoko a indiqué que c'est l'unité qui fera que notre pays meurtri  sortira très haut. « Si nous sommes solidaires, cela va positionner notre pays dans sa grandeur. Je n'ai jamais douté que nous pouvons être au top du cinéma africain et c'est Souleymane Cissé qui doit porter cette action », a-t-il déclaré. Cheick Oumar Sissoko a salué l'initiative du ministre de la culture. « Vous avez fait votre devoir en nous appelant chez vous pour ces conseils utiles », a-t-il conclu.

 

Avant de souhaiter un bon voyage aux cinq membres de la délégation malienne, le ministre de la culture a félicité et remercié Souleymane Cissé et Cheick Oumar Sissoko pour tout ce qu'ils ont fait pour le cinéma malien et qu'ils vont continuer à faire pour ce cinéma. « Merci de l'honneur que vous m'avez fait en acceptant de venir m'écouter. Je vous dis de vive voix que le cinéma malien à l'extérieur du Mali c'est vous. Tous ce que le Mali a eu comme honneur dans le domaine du cinéma à travers le monde, c'est grâce à vous deux. Je ne doute pas de votre engagement. Si chacun joue sa partition, je suis sûr que le Mali aura le poste de Président », a-t-il conclu.

 

Assane Koné

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidence

Politique

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

AFP

Présidence de la CAF: Ahmad Ahmad veut conduire le changement

Présidence de la CAF: Ahmad Ahmad veut conduire le changement

AFP

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Mali

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

AFP

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

candidature

AFP

Gabon: la Cour constitutionnelle rejette les recours sur la candidature d'Ali Bongo

Gabon: la Cour constitutionnelle rejette les recours sur la candidature d'Ali Bongo

AFP

Gabon: l'ex-président de l'Assemblée annonce sa candidature

Gabon: l'ex-président de l'Assemblée annonce sa candidature

AFP

Congo: Sassou Nguesso confirme officiellement sa candidature

Congo: Sassou Nguesso confirme officiellement sa candidature