mis à jour le

BAISSE DU NIVEAU DES ELEVES : La Cosydep dénonce le recrutement des enseignants sans formation

A l'occasion de la célébration de l'édition 2013 de la semaine mondiale d'action sur l'éducation, la Cosydep a choisi comme thème : «le manque d'enseignants qualifiés». Les acteurs veulent attirer le gouvernement à revoir sa copie sur le recrutement des enseignants sans formation et qui repose sur les liens politiques.


Cette édition, célébrée dans les 14 régions du Sénégal, dont le lancement est organisé depuis le 27 avril dernier au centre Sauvage de Cambérene (Dakar), a été une occasion pour les acteurs de l'éducation d'interpeller le gouvernement sur plusieurs questions, à savoir : l'insuffisance ou le manque de formations des enseignants, le déficit d'encadrement de la part des corps de contrôle, le déficit d'enseignants dans certaines zones ou pour certaines disciplines, la nécessité d'un déploiement des enseignants plus équitable et plus incitatif. Cheikh Mbow, coordinateur national de la coalition des organisations en synergie pour la défense de l'éducation publique (Cosydep), reconnait que les enseignants constituent le catalyseur le plus influent et le plus puissant de l'équité, de l'accès à l'éducation et de sa qualité. «L'enseignement, ce n'est pas un don, c'est un métier, voilà ce qui fait que la qualification d'un enseignant est une question très importante. Cela voudrait dire que l'Etat puisse garantir la formation initiale à tout individu qui voudrait assumer cette fonction d'enseignant au Sénégal», a-t-il demandé. Depuis quelques années, l'Etat procède à des recrutements d'enseignants du moyen-secondaire sur la base d'un dépôt de dossier au niveau des inspections d'académies, sans formation pédagogique aucune. Une pratique que dénonce la Cosydep, dont les membres jugent «inacceptable qu'en 2013, des enseignants soient injectés directement dans les salles de classes, sans au préalable, avoir subi une formation initiale». Par ailleurs, la Cosydep propose au gouvernement de mettre en évidence le lien entre les politiques de recrutement des enseignants, les pratiques de recrutement, les pratiques de gestion des personnels et les facteurs d'amélioration ou de dégradation de la qualité. Cette campagne mondiale pour l'éducation prendra fin le 4 mai prochain à Dakar.
Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

recrutement

AFP

RDC: enquête sur "le recrutement de mercenaires" étrangers proches de l'opposant Katumbi 
(ministre)

RDC: enquête sur "le recrutement de mercenaires" étrangers proches de l'opposant Katumbi (ministre)

AFP

Attentats en Afrique de l'Ouest: le recrutement jihadiste s'élargit

Attentats en Afrique de l'Ouest: le recrutement jihadiste s'élargit

TunEconomist

Recrutement dans la fonction publique : lorsque l’homo sociologicus prend le dessus sur l’homo economicus

Recrutement dans la fonction publique : lorsque l’homo sociologicus prend le dessus sur l’homo economicus

enseignants

AFP

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

Congo: les enseignants observent trois journées "université morte"

AFP

Niger: 7 millions d'euros payés par an

Niger: 7 millions d'euros payés par an

AFP

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

Niger: plus de 4,5 millions d'euros versés

formation

AFP

Sénégal: la NBA ouvre son premier centre de formation en Afrique

Sénégal: la NBA ouvre son premier centre de formation en Afrique

AFP

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

AFP

Maroc: nouvelles négociations pour la formation du gouvernement

Maroc: nouvelles négociations pour la formation du gouvernement