mis à jour le

Chicha, no pasaran !

Pas moins de 3.305 personnes ont été arrêtées en 2012 dans le cadre des efforts de lutte contre la consommation du narguilé dans les lieux publics, dont 402 femmes et 45 mineurs, a indiqué lundi le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser.

Il a été également procédé lors de la même année à la saisie de 12.394 narguilés dans des lieux publics et 6 tonnes de tabac à narguilé (maâssel), a ajouté le ministre en réponse à une question orale à la Chambre des représentants.

Les peines encourues par les propriétaires de cafés et des lieux publics vont jusqu’au retrait des licences et autorisations des espaces, en particulier en cas de récidive, a rappelé le ministre, ajoutant que les autorités mènent des campagnes dans les lieux touristiques et de loisirs pour lutter contre la consommation du narguilé.

Des campagnes de sensibilisations sont également initiées au sein des écoles et des clubs pour informer les élèves et les jeunes en général des dangers de ce fléau, a poursuivi le ministre.

Le ministre, qui a énuméré les maladies et les dangers provoqués par la consommation du narguilé, a souligné la nécessité de se pencher sur le côté juridique pour combattre ce fléau, en particulier en l’absence d’une loi interdisant la consommation du narguilé. Devant ce vide juridique, les autorités ont recours à la loi anti-tabac dans les lieux publics, a-t-il expliqué.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”