mis à jour le

La Chine investit presque autant que les Etats-Unis en Afrique

La Chine a investi plus de 75 milliards de dollars en Afrique au cours de la période 2000-2011, s'approchant des montants dépensés par les Etats-Unis même si l'argent apporté par Pékin l'a été dans des domaines bien différents, selon une étude publiée lundi.

Le groupe de réflexion Center for Global Development a publié des chiffres dans le but de rendre plus clairs les investissements à l'étranger de la Chine. Les pays occidentaux ont souvent des doutes sur les motivations réelles des dépenses effectuées par Pékin.

Selon ce rapport, la Chine a investi 75,4 milliards de dollars en Afrique entre 2000 et 2011, ce qui représente environ un cinquième du total des investissements sur le continent. Par comparaison, les Etats-Unis y ont investi 90 milliards de dollars.

Mais selon les auteurs de l'étude, seul 1,1 milliard de dollars déboursé par la Chine en Afrique chaque année était officiellement considéré comme une aide au développement, comme défini par le club des principaux donateurs.

"Quand vous comparez les Etats-Unis et la Chine, le total officiel est à peu près comparable. Cependant, les gens ne parlent pas toujours des mêmes choses quand ils font référence à l'aide chinoise", a déclaré Bradley Parks, à l'origine de l'étude.

"La composition des aides est très différente", a-t-il ajouté.

La Chine a ainsi participé à des initiatives très diverses. La plupart de ses dépenses ont permis à différents pays de réduire leur dette. Viennent ensuite des dépenses pour le secteur du transport, pour le stockage de denrées, et enfin pour le secteur agricole.

Pékin a financé des projets aussi divers qu'une académie militaire au Zimbabwe, dont le leader Robert Mugabe a été mis au ban par les puissances occidentales, ou un opéra en Algérie.

Le Ghana a été le principal bénéficiaire de l'argent chinois même si Pékin a soutenu de nombreux pays à travers le continent, à l'exception de ceux ayant accordé leur reconnaissance à Taïwan, que la Chine considère comme faisant partie de son territoire.

AFP

Ses derniers articles: Accord  La force française Barkhane va "accompagner" le G5 Sahel  Rwanda: BNP Paribas visée par une plainte pour "complicité de génocide" 

Chine

AFP

Emotion en Chine après la mort du footballeur ivoirien Cheick Tioté

Emotion en Chine après la mort du footballeur ivoirien Cheick Tioté

AFP

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

AFP

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Ticad: le Japon en terre africaine, gardant un oeil ce qu'y fait la Chine

Etats-Unis

AFP

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Investiture

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Afrique

AFP

Afrique du Sud: enquête rouverte pour un crime de l'apartheid

Afrique du Sud: enquête rouverte pour un crime de l'apartheid

AFP

Tchad: Déby menace de retirer ses troupes des opérations en Afrique

Tchad: Déby menace de retirer ses troupes des opérations en Afrique

AFP

Afrique du Sud: la justice rouvre un dossier sombre de l'apartheid

Afrique du Sud: la justice rouvre un dossier sombre de l'apartheid