mis à jour le

Parti : UDI-MALI ENTRE DANS L’ARENE

A quelques mois des élections présidentielles, le champ politique malien s'élargit. Un nouveau parti politique baptisé Union des démocrates indépendants du Mali (UDI-Mali) a ainsi tenu samedi sa toute première assemblée générale à la Maison des jeunes. Le président de la formation, Ousmane Koné, a procédé à ce lancement officiel en présence de nombreux jeunes militants. Le parti est dirigé par un bureau composé de 84 membres. Son objectif : instaurer une société émergente fondée sur des principes démocratiques concordants avec des aspirations de liberté, d'égalité, de justice et du bien être.

UDI-Mali ambitionne, selon ses dires, de créer des conditions d'une relance véritable des actions de développement à travers une responsabilisation des individus et des collectivités par l'émergence d'un service public fort, dépourvu de corruption, de clientélisme, d'injustice, et garant d'une gestion transparente des ressources nationales et d'une capitalisation des acquis. Les conditions d'une relance véritable des actions de développement sont ainsi crées.

« Aujourd'hui, la démocratie acquise de haute lutte contre le régime dictatorial suite à d'énormes sacrifices, sans atteindre toute sa maturité, se trouve dans un abime d'incertitude. Un chaos politique qui, précipité par des promesses électorales foulées aux pieds, et rythmé par l'absence de l'autorité de l'Etat avec son corollaire d'injustice, de corruption, de malversations financières, d'insécurité a refermé les fenêtres par lesquelles pénétraient dans un passé récent, les lueurs d'espoirs qui illuminaient le quotidien des fils de ce beau pays », a souligné avec emphase le président du tout jeune parti. « Acceptons d'unir nos efforts, formulons le serment de construire un Mali de paix en y instaurant une cohésion sociale érigée sur la solidarité entre les hommes et les zones géographiques du pays. Voilà amorcé l'engagement de notre famille politique dans le combat de la préservation des principes de démocratie, de l'unité nationale et de l'intégrité du territoire, marquant ainsi notre fidélité aux nobles idéaux des grands combattants qui, à un moment de l'histoire, ont osé sacrifier leur vie pour faire prévaloir ces valeurs dans notre pays », a-t-il proclamé.

Selon Ousmane Koné, ces valeurs comportent pour notre génération l'obligation de cultiver le dialogue et la tolérance qui sont les règles d'or d'une cohabitation féconde en disposant de façon impérative que le Mali est Un et indivisible et que sa devise est « Un peuple un but et une Foi ». Il a exhorté les jeunes à préserver l'héritage commun de l'aspiration à vivre ensemble et à jouir de la communauté de rêves. Ce qui n'est possible qu'en privilégiant les vertus du travail et de l'abnégation sur les vices de l'oisiveté et du racisme. « Pour que demain soit bien et que ce bien nous soit commun, taisons nos différences, faisons triompher nos valeurs séculaires d'entraide, d'estime et de respect mutuel. Pour bâtir la nation moderne, forte et généreuse de nos rêves, imposons nous les exigences de ressources humaines de grandes qualités intellectuelles et morales. Regardons l'avenir avec optimisme et détermination. Inculquons nous ainsi qu'à nos enfants les notions de travail, de paix, d'intérêt général et de patriotisme. Seule l'acquisition et la préservation de ces valeurs assurera à notre pays son maintien dans le concert des nations. Le futur, mes amis, c'est maintenant », a prêché Ousmane Koné à l'adresse des jeunes.

Abdourhamane TOURE

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A