mis à jour le

Coupe du Mali : BAKARIDJAN PREND UN COUP DERRIERE LA TÊTE

Les Rouges ont été écartés par l'AS Biton qui est allée s'imposer 1-0 à Barouéli grâce à une réalisation de Malamine Diarra. L'autre surprise est à mettre à l'actif du Centre Nouhoum Moriké Traoré de San qui a tombé l'AS Falé devant son public à Ma

 L'AS Bakaridjan de Barouéli sera l'un des grands absents de la phase fédérale de la Coupe du Mali cette année. Samedi, les Rouges ont été écartés par l'AS Biton qui a créé la sensation en allant s'imposer 1-0 à Barouéli dans le match au sommet du deuxième et dernier tour des éliminatoires de la 4è Région. L'unique but de la partie a été inscrit en fin de première période par Malamine Diarra (43è min).

Qui aurait imaginé une défaite de l'AS Bakaridjan, finaliste malheureux de la compétition en 2008 et pensionnaire de première Division face à une équipe de l'AS Biton qui évolue en D2 depuis près d'une décennie ? Personne, sauf peut-être les joueurs ségoviens eux-mêmes qui réalisent là un gros coup qu'ils auront à c½ur de confirmer lors de la phase fédérale. Pour la petite anecdote, l'AS Biton est entraînée par un ancien de la maison, Moussa Coulibaly qui a porté les couleurs du club pendant plusieurs années.

A l'instar de l'AS Biton, le Centre Nouhoum Moriké Traoré de San (CNMT) a également réalisé un authentique exploit en allant chercher sa qualification à Macina face à l'AS Falé. Après avoir tenu tête aux locaux pendant 120 minutes (0-0) les Centristes ont décroché le précieux sésame dans la séance des tirs au but remportée 5-3. C'est la première fois que le Centre Nouhoum Moriké Traoré atteint la phase fédérale de Dame coupe et l'équipe aura le redoutable honneur de défendre les couleurs de San au prochain tour de la compétition.

Le troisième représentant de la 4è Région s'appelle l'Office du Niger sports (ONS) qui s'est qualifié en dominant largement 3-1 Saint-Barthelemy de Ségou. Promus l'année en première Division, les Riziculteurs ont fait honneur à leur statut et disputeront eux aussi, la première phase fédérale de leur histoire.

En 5è Région, les résultats du deuxième et dernier tour des éliminatoires ont été plutôt conformes à la logique. Les trois favoris de la compétition, le Débo club de Mopti, l'AS Sabana et le Centre d'animation sportive de Sévaré (CASS) se sont tous qualifiés face, respectivement au FC Hanaï de Koro, au Centre Afo et à Haré FC de Bankas.

Cette remarque vaut aussi pour la 3è Région où l'US Bougouni, détentrice du trophée, le Stade malien de Sikasso et l'AS Tadona ont décroché leur ticket en dominant, respectivement le centre Mont-Rouge (2-1) l'AS Douanes (1-0) et l'AS Zégué de Kigna (forfait). Pour la ligue de Koulikoro en revanche, on note la présence d'un invité surprise parmi les quatre équipes qualifiées. Il s'agit de l'Etoile AC de Kénékoun qui a déjoué les pronostics en se qualifiant pour la phase fédérale. Les trois autres représentants de la 2è Région sont le Nianan de Koulikoro, le CSD de Banamba et Buru Masa de Kati.

Des huit ligues de l'intérieur, Kayes a le plus gros contingent avec cinq équipes qualifiées : le Sigui, l'US Kita Kuru, le FC Kaarta de Diéma, Génération foot de Kayes et l'AS Lanaya de Kayes. Toutefois, on note que tous les cinq représentants de la 1ère Région sont pensionnaires de D2 même si le Sigui a remporté le trophée en 1987.

A ce jour d'ailleurs, l'équipe de la capitale des Rails est, avec l'US Bougouni vainqueur de la dernière édition, les seules formations de l'intérieur qui ont réussi à inscrire leur nom au palmarès de Dame coupe. Aussi, le Sigui de Kayes a déjà évolué en première Division, contrairement aux quatre autres équipes qualifiées pour la phase fédérale.

Les trois régions du Nord (Gao, Tombouctou et Kidal) ont chacune un représentant. Mais si l'on connaît déjà le nom des représentants des 6è et 8è Régions à savoir Atar club et l'Union sportive de Tombouctou, la ligue de Gao n'a pas encore communiqué le nom de l'équipe qui défendra les couleurs de la cité des Askias à la phase fédérale. La Ligue de la 7è Région est d'ailleurs la seule dans cette situation quand on sait que les éliminatoires du District de Bamako ont été bouclés une semaine avant celles des ligues de l'intérieur.

La phase fédérale, faut-il le rappeler, regroupera 30 équipes dont 10 formations issues de la ligue du District. Il s'agit du Stade malien, du Djoliba, du Réal, du COB, de l'ASB, de la J. A., des Onze Créateurs, de l'ASKO, du FC Binga et de Yeleen olympique. Exceptées les deux dernières équipes, les huit autres représentants de la ligue centrale évoluent en première Division. La ligue du District aurait pu faire carton plein si le CSK et l'Association sportive olympique de Missira (ASOM) n'avaient échoué face, respectivement  au FC Binga et à Yeleen olympique. Mais on ne se lassera jamais de le dire, le charme de la Coupe du Mali, ce sont les surprises.

 S. B. TOUNKARA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Mali

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

AFP

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali