mis à jour le

Mutuelle de santé : 600 REFUGIES URBAINS PARRAINES PAR l’UTM ET LE HCR

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), l'Unité technique des mutualités au Mali (UTM) ainsi que l'Association des anciens volontaires des Nations unies (AAVNU), ont signé jeudi au centre Djoliba une convention de partenariat pour l'affiliation de 600 réfugiés urbains à une mutuelle de santé.

L'officialisation de cette convention a donné lieu à une cérémonie présidée par Mme Marie Antoinette Okimba Bousquet, représentante de l'UNHCR au Mali, en présence  d'un responsable de l'UTM, Babassa Djikiné, et du secrétaire exécutif de l'Association des anciens volontaires des Nations unies, Alpha Diop. Il s'agit d'insérer les réfugiés dans la politique nationale de la santé, créer dans l'esprit des réfugiés un sens des responsabilités pour des questions de santé afin de les préparer à se prendre en charge au moment du désengagement du Haut commissariat des Nations Unies.

Ce programme d'une durée de 6 mois, concernera 600 réfugiés provenant de Côte d'Ivoire, de Mauritanie, du Libéria  ainsi que des sujets originaires de la République démocratique du Congo, de la République du Congo et du Togo résidant à Bamako. Et il est  entièrement financé par  l'UNHCR pour un coût d'à peu près 4,2 millions de Fcfa afin d'améliorer les conditions de vie de 3000 réfugiés. La poursuite du programme dépendra des résultats de ce premier test.

A travers ses partenaires, l'UNHCR intervient dans l'appui à l'autosuffisance et aux moyens de subsistance, l'appui à la documentation, l'assistance aux personnes vulnérables, l'accès aux abris et aux biens non consommables, l'accès à l'eau, l'éducation et à la santé.

Pour l'assistance sanitaire, le Haut-commissariat pour les réfugiés donne la priorité aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes, femmes chefs de famille sans soutien, aux malades mentaux, aux personnes âgées, aux handicapées physiques, aux cas d'urgences médicales et aux personnes vivant avec le VIH.

Les réfugiés vivants avec le VIH sont orientés vers les centres spécialisés. Entre autres, l'Unité de soins, d'accompagnement et de conseils de la Commune V ou le Centre d'écoute de soins et d'appui conseil « CESAC ». Là, ils bénéficient d'une prise en charge totale et gratuite en anti-rétroviraux au même titre que les nationaux. Il en est de même au niveau de tous les centres de santé de référence au Mali.

Alpha Diop, le secrétaire exécutif de l'AAVNU, a salué l'initiative de l'organisme international et la signature d'une convention qui garantira  aux bénéficiaires une réduction substantielle des frais de santé.

Mme Marie Antoinette Okimba Bousquet a salué l'appui  du gouvernement à travers le ministère de l'Action humanitaire, de la Solidarité et des Personnes âgées. Son organisme, a-t-elle promis, ne ménagera aucun effort pour venir en aide aux réfugiés et aux personnes nécessiteuses. Cette phase-test est prise en charge intégralement par le HCR, a-t-elle confirmé en souhaitant que ce mandat améliorera les conditions de vie des réfugiés.

Créée en avril 1993, l'Association des anciens volontaires des Nations Unies (AAVNU) est une organisation non gouvernementale qui regroupe en son sein des volontaires ayant travaillé dans plusieurs pays, sur différents continents et qui sont crédités de compétences très diverses : éducation, santé, travaux publics, agriculture, économie, droit. L'association travaille bénévolement à promouvoir et développer la solidarité entre ses membres d'une part et entre ceux-ci et les communautés de base d'autre part en mettant leurs compétences et leur savoir faire au service du développement. L'AAVNU incite les communautés à s'organiser et à initier des activités génératrices de revenus pour améliorer leurs conditions de vie et contribue à la recherche de solutions aux problèmes liés à l'environnement.

Alpha Diop et Babassa Djikiné, le représentant de l'UTM, ont signé le document de la convention.

Abdourhamane TOURE

 

 

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

mutuelle

Kenya

Takaful, l'assurance agricole halal

Takaful, l'assurance agricole halal

Actualités

MAE : La mutuelle assurance de l'enseignement

MAE : La mutuelle assurance de l'enseignement

El hadji Ndiagana MBAYE

Les éleveurs tirent sur les autorités municipales de Dahra. Ils veulent un terrain pour leur mutuelle

Les éleveurs tirent sur les autorités municipales de Dahra. Ils veulent un terrain pour leur mutuelle

santé

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Santé

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

AFP

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

réfugiés

AFP

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

Au Rwanda, le rêve universitaire de réfugiés congolais de Kiziba

AFP

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

Kenya: la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab repoussée

AFP

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est

RDC: le HCR transfère 30.000 réfugiés sud-soudanais dans une région du nord-est