mis à jour le

Des jeunes marocains se mobilisent pour lutter contre les émeutes dans les stades

Lemag : "Stoppez la violence dans nos stades!" c'est le slogan affiché par des jeunes marocains qui se mobilisent, actuellement, pour effacer l'image négative qui commence à se propager dans les stades marocains, celle des émeutes et des violences qui tuent, petit à petit, le sport au Maroc.

Il s'agit, en effet, de jeunes membres de l'association «marocains et fiers», qui, avec leurs propres moyens et sans aucun soutien, ont essayé de réaliser ce que des institutions gouvernementales et de...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

jeunes

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

AFP

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Marocains

AFP

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

AFP

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

AFP

Des Marocains veulent rapatrier le fossile de leur "monstre du Loch Ness"

Des Marocains veulent rapatrier le fossile de leur "monstre du Loch Ness"

émeutes

AFP

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

AFP

Emeutes au Gabon: "aucun changement" pour la CAN-2017, assure la CAF

Emeutes au Gabon: "aucun changement" pour la CAN-2017, assure la CAF

AFP

Noël sous haute surveillance au Niger, un an après les émeutes anti-chrétiens

Noël sous haute surveillance au Niger, un an après les émeutes anti-chrétiens