mis à jour le

MINUSMA : LES CASQUES BLEUS AU MALI A PARTIR DE JUILLET

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté jeudi la résolution 2100 instituant la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation dans notre pays (MINUSMA). Le chef intérimaire de la Minusma, David Gressly, a animé vendredi à l'hôtel de l'Amitié une conférence de presse sur le contour et l'impact de la nouvelle résolution sur la situation politico-sécuritaire du Mali.

L'objectif poursuivi par la Minusma, a rappelé David Gressly d'entrée de jeu, est d'aider l'Etat malien à recouvrer sa légitimité et à étendre son autorité sur toute l'étendue du territoire en vue d'assurer la sécurité physique de toute sa population et veiller à ce que son territoire ne serve point de plate-forme pour l'émergence des menaces contre lui même, contre ses voisins et contre la sous région.

La mission comprendra un effectif d'environ 11200 militaires et 1440 policiers. La résolution envisage le transfert d'autorité de la majorité des troupes et de la police de la MISMA à la Minusma. Ce transfert prendra effet à partir du 1er juillet prochain. L'appui au processus politique est une tâche fondamentale de la Minusma à exécuter en étroite coordination avec l'Union africaine et la CEDEAO. La mission aidera ainsi les autorités maliennes dans la mise en ½uvre de la feuille de route de la transition. Ceci, explique David Gressly, inclut la tenue d'élections en juillet, stimule la confiance et se charge de faciliter le processus de réconciliation aux niveaux national et local.

La mission a également reçu le mandat, entre autres, de stabiliser les principales agglomérations du nord, d'appuyer les gouvernants pour rétablir l'autorité de l'Etat et de promouvoir les droits de l'homme. Il y a aussi le soutien apporté à la création d'un environnement sécurisé propice et le renforcement des capacités de la police et de la gendarmerie, l'aide à sauvegarder les sites du patrimoine culturel et historique et l'appui au déminage et à la gestion des armes, des munitions.

Le mandat de la mission, précise David Gressly, ne comporte pas les attributions d'imposition de la paix et de lutte contre le terrorisme. Les Nations Unies vont travailler pour s'assurer que la mission soit sur pied et rapidement opérationnelle. « A cet effet, nous sommes en train d'acheminer des équipements nécessaires vers le Mali. Nous sommes conscients des difficultés d'accès à l'eau au Mali et particulièrement au nord et cela sera pris en compte dans notre planning », a souligné David Gressly. Selon lui, la Minusma établie officiellement jeudi va monter en puissance en renforçant progressivement ses capacités. Les Maliens verront les casques bleus sur le terrain à partir du 1er juillet. Présence des Maliens dans l'effectif ? Bien sûr, les Maliens vont travailler avec nous, indique le conférencier qui estime que la durée de la Minusma est 12 mois renouvelables.

S. DOUMBIA

Minusma

AFP

Nord du Mali: deux morts et un blessé dans l'attaque d'un convoi de la Minusma

Nord du Mali: deux morts et un blessé dans l'attaque d'un convoi de la Minusma

AFP

Mali: l'armée française va suppléer la Minusma dans le nord

Mali: l'armée française va suppléer la Minusma dans le nord

AFP

Mali: opération française

Mali: opération française

bleus

AFP

Le secrétaire général de l'ONU au Mali pour la Journée des Casques bleus

Le secrétaire général de l'ONU au Mali pour la Journée des Casques bleus

AFP

RDC : deux Casques bleus de la Monusco portés disparus

RDC : deux Casques bleus de la Monusco portés disparus

AFP

Le président centrafricain réclame davantage de Casques bleus

Le président centrafricain réclame davantage de Casques bleus

Mali

AFP

Niger: 16.000 déplacés civils dans l'ouest nigérien près du Mali

Niger: 16.000 déplacés civils dans l'ouest nigérien près du Mali

AFP

Le secrétaire général de l'ONU dans le centre du Mali

Le secrétaire général de l'ONU dans le centre du Mali

AFP

Sauvetage d'un enfant en France par un migrant: le Mali exprime sa fierté

Sauvetage d'un enfant en France par un migrant: le Mali exprime sa fierté