mis à jour le

Lettre ouverte de Dhafrallah Chafai à Moncef Marzouki et aux députés de l’ANC

Est-ce que la constitution de la révolution est une constitution apatride ? C'est le titre d'une lettre ouverte adressée par Dhafrallah Chafai, Militant des droits de l'homme, activiste au sein de l'assemblée nationale des libertés et membre du CPR, aux députés de l'assemblée nationale constituante et à la présidence de la République. Le militant estime, dans cette lettre, que la Tunisie est un pays raciste puisque les minorités n'y trouvent pas leurs droits. « Rien n'a pu changer cette réalité, ni le modernisme de Bourguiba, ni la dictature de Ben Ali ni la révolution de la dignité », souligne-t-il. Il défend le droit des tunisiens juifs à se présenter aux élections et considère que le fait de fixer la religion du candidat à la présidence comme condition n'est qu'une exclusion pour cette catégorie de la société. Il accuse, dans le même contexte, les députés modernistes ayant voté pour cet article de la constitution, d'hypocrisie, et blâme le président de la République, Moncef Marzouki, le président de l'ANC, Mustapha Ben Jaâfar et le leader d'Ennahdha, Rached Ghannouchi, d'avoir accepté cette « injustice ».

lettre

AFP

Lettre aux présidents burkinabè et français

Lettre aux présidents burkinabè et français

AFP

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée

Actualités

Lettre d’Alger : La surexcitation

Lettre d’Alger : La surexcitation

Marzouki

Politique

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

Tunisie: Marzouki élu à la tête du parti Al Irada

AFP

Tunisie: Marzouki lance un parti face

Tunisie: Marzouki lance un parti face

AFP

Tunisie: l'ex-président Moncef Marzouki va lancer un nouveau parti

Tunisie: l'ex-président Moncef Marzouki va lancer un nouveau parti

députés

AFP

Niger: ministres et députés priés de se soigner dans le pays

Niger: ministres et députés priés de se soigner dans le pays

AFP

Des députés demandent "la reconnaissance officielle" de l'assassinat par l'Etat de Maurice Audin

Des députés demandent "la reconnaissance officielle" de l'assassinat par l'Etat de Maurice Audin

AFP

Somaliland: les députés adoptent pour la première fois une loi contre le viol

Somaliland: les députés adoptent pour la première fois une loi contre le viol