mis à jour le

Jean-Yves le Drian ministre français de la défense au Mali : « Il n’y aura pas de partition du Mali »

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a  effectué  les 25 et 26 avril  derniers une visite au Mali. Visite au cours de laquelle il a eu des entretiens avec les autorités de la transition sur l'organisation des élections en juillet prochain et le dialogue pour recouvrer l'intégrité territoriale du pays. Il s'est rendu aussi à Gao où il est allé féliciter et encourager les troupes françaises et tchadiennes. 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian à Paris, le 11 juillet 2012.

« C'est indispensable, parce que nous sommes pour l'instant dans un gouvernement de transition, avec un Président de Transition, et il importe, y compris pour la mission des Nations-unies, que le Président malien soit légitimé par un vote », a déclaré M. Le Drian. Il a aussi  indiqué avoir remis le jeudi 25 avril un message du président François Hollande au Président de la République par Intérim le Pr  Dioncounda Traoré.

Par rapport à la date de la tenue des élections, le ministre français de la Défense  a souligné que «aujourd'hui, l'ensemble des acteurs politiques du Mali sont décidés à ce que ce rendez-vous soit respecté.» « Il faut en permanence rappeler cette nécessité, qui est tout à fait partagée par les principaux responsables politiques.
« Nous sommes en train de gagner la guerre, maintenant il faut gagner la paix », a affirmé le ministre de la Défense de la République française.
Sur  la sécurisation du territoire malien et notamment les régions du nord,  M. Le Drian a rappelé que les opérations militaires françaises se poursuivent au Mali. « L'ensemble du pays a été libéré, fouillé  tout a été exploré, mais il reste encore des risques dans certaines régions, en particulier dans la région de Tombouctou et de Gao, donc la vigilance s'impose » a ajouté Le Drian.

Concernant le MNLA, Le Drian a martelé qu'il est évident qu'il ne peut pas y avoir deux armées maliennes. Mais dans le cas précis, pour recouvrer l'intégrité territoriale de Kidal, il faut le dialogue. Il n'y aura pas de partition du Mali», a déclaré M. Le Drian.

Pour M. Drian,  il faut  que le dialogue reprenne, dialogue qui permettra au Mali de recouvrer sa souveraineté dans le respect des uns et des autres

A signaler que le Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA), qui réclame une large autonomie de l'Azawad contrôle la ville de Kidal et refuse toute présence de l'armée malienne.
A Gao, M. Le Drian a profité de sa présence pour féliciter les troupes françaises, pour leur engagement, leur professionnalisme, leur faire part de la fierté de la nation française.  «Je suis venu aussi dire que la mission se poursuit et que la France restera le temps qu'il faudra » au Mali où Paris intervient depuis plus trois mois dans le cadre d'une coalition internationale qui a chassé du nord de ce pays les islamistes qui l'ont occupé pendant plusieurs mois en 2012, a dit le ministre français de la Défense.

Après Gao, le ministre français de la Défense s'est rendu à Niamey et à N'Djamena pour parler de la sécurisation du territoire malien et  de la sous-région  avec les différentes autorités de ces deux pays qui sont engagés militairement dans notre pays.

Dieudonné Tembely

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

ministre

AFP

Mali: un ancien Premier ministre dément toute implication dans un projet de déstabilisation

Mali: un ancien Premier ministre dément toute implication dans un projet de déstabilisation

AFP

Tigré: le Premier ministre soudanais annonce une prochaine réunion régionale

Tigré: le Premier ministre soudanais annonce une prochaine réunion régionale

AFP

Soudan: le dernier Premier ministre élu démocratiquement décède du coronavirus

Soudan: le dernier Premier ministre élu démocratiquement décède du coronavirus

français

AFP

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

AFP

Le ministre de l'Intérieur français au Maghreb pour parler radicalisation

Le ministre de l'Intérieur français au Maghreb pour parler radicalisation

AFP

Mali: la libération de prisonniers laisse un goût amer aux militaires français

Mali: la libération de prisonniers laisse un goût amer aux militaires français

défense

AFP

Ethiopie: le ministre de la Défense remplacé après avoir critiqué M. Abiy

Ethiopie: le ministre de la Défense remplacé après avoir critiqué M. Abiy

AFP

Pas toujours moral, mais pas coupable: la défense de Lamine Diack réclame l'indulgence du tribunal

Pas toujours moral, mais pas coupable: la défense de Lamine Diack réclame l'indulgence du tribunal

AFP

La défense de Kabuga ferraille contre sa remise

La défense de Kabuga ferraille contre sa remise