mis à jour le

Côte d'Ivoire : visite d'amitié et de travail du président burkinabé

Blaise Compaoré, l'actuel président du Burkina Faso, s'est rendu dimanche à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire, pour une visite d'amitié et de travail, précise News.abidjan.net. Reçu par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, Blaise Compaoré est venu échanger sur des questions bilatérales comme l'application du traité d'amitié et de coopération signés conjointement le 29 juillet 2008. Avec la présence d'autres chefs d'État d'Afrique, cette rencontre s'ouvrira sur des échanges concernant les préoccupations régionales et sous régionales.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

visite

AFP

Côte d'Ivoire: des tirs résonnent à nouveau à Bouaké

Côte d'Ivoire: des tirs résonnent à nouveau à Bouaké

AFP

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

Soudan du Sud: des membres de la société civile menacés après la visite de l'ONU

AFP

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

travail

AFP

Soudan: les médecins en grève pour de meilleures conditions de travail

Soudan: les médecins en grève pour de meilleures conditions de travail

AFP

Niger: l'eau, travail de Sisyphe des humanitaires dans le sud-est

Niger: l'eau, travail de Sisyphe des humanitaires dans le sud-est

AFP

Côte d'Ivoire: l'école pour éradiquer le travail des enfants

Côte d'Ivoire: l'école pour éradiquer le travail des enfants

président

AFP

Gambie: le président Yahya Jammeh décrète l'état d'urgence

Gambie: le président Yahya Jammeh décrète l'état d'urgence

AFP

Gambie: le président élu au Sénegal jusqu'

Gambie: le président élu au Sénegal jusqu'

AFP

Gambie: "pas besoin d'un bain de sang", dit le président malien

Gambie: "pas besoin d'un bain de sang", dit le président malien