mis à jour le

Italie: une alliance inédite pour gouverner

Enrico Letta, lors de sa prestation de serment, le 28 avril 2013 à Rome

Après deux mois d'impasse politique, le démocrate Enrico Letta a donc proposé une équipe de coalition pour diriger l'Italie. Six membres sont issus du Parti de la liberté de Silvio Berlusconi, cinq du Parti démocrate. On compte aussi trois indépendants et un centriste. Enrico Letta a prêté serment ce dimanche matin 28 avril, au palais présidentiel du Quirinal, suivi par ses ministres, alors qu’une fusillade a éclaté devant le palais qui abrite les bureaux de la présidence du Conseil. Enrico Letta a prêté serment ce dimanche pour mener le nouveau gouvernement de coalition. Cette alliance inédite entre droite et gauche ne devrait pas rencontrer de difficultés au Parlement pour obtenir une majorité confortable lors du vote de confiance. Chez les démocrates, il devrait y avoir assez peu de défections, même parmi les députés qui s'étaient insurgés contre toute idée d'accord avec Silvio Berlusconi. La plupart ont reconnu que le nouveau gouvernement était jeune, renouvelé et composé de personnalités techniques et politiques compétentes. 

Enrico Letta avait été désigné par le président italien Giorgio Napolitano, le 24 avril dernier pour sortir le pays de deux mois d’impasse politique.

Le nouveau chef du gouvernement a indiqué qu'il entendait non seulement répondre à l'urgence économique, mais aussi gouverner dans la durée, pour mener entre autres, des réformes sur le plan institutionnel. Mais très rapidement, le nouvel exécutif va devoir faire des choix, notamment en matière fiscale, ce qui risque de relancer les tensions entre la coalition.

La justice, un sujet sensible

Quant aux questions judiciaires, elles risquent d'être un sujet aussi extrêmement délicat pour la nouvelle majorité, notamment si des mesures devaient être envisagées pour sauver Silvio Berlusconi de son procès.

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a félicité Enrico Letta et l’a encouragé à poursuivre les réformes de son prédécesseur Mario Monti.

 

RFI

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

alliance

AFP

Patrimoine en péril: une alliance se forme

Patrimoine en péril: une alliance se forme

AFP

Guinée: alliance électorale entre l'opposition et l'ex-chef de la junte

Guinée: alliance électorale entre l'opposition et l'ex-chef de la junte

Moussa Keita

Face

Face