mis à jour le

Présidentielle 2013 : URD et UMAM se « marient »

« L'union fait la force». C'est  ce message  qu'ont compris les responsables des partis  politiques URD (Union pour la République et la Démocratie) et UMAM (Union des Mouvements et Alliances pour le Mali) en signant  une plate-forme d'alliance politique le 24 avril 2013, dans l'après midi, au Grand hôtel de Bamako. Objectif : se donner la main en vue de remporter la victoire de la prochaine présidentielle.

En effet, les deux responsables de ces partis à savoir, Younoussi Touré, président de l'Union pour la République et la démocratie(Urd) et Jeamille Bittar, président de l'Union des Mouvements et Alliances pour le Mali (UMAM) ont décidé de se rapprocher. En prenant la parole, Younoussi Touré a remercié les hommes et femmes de l'UMAM pour leur clairvoyance d'aller vers cette alliance politique.

«Seules, les forces unies sont capables d'amener la victoire. Par la conclusion de cette plate-forme d'alliance politique entre nos deux partis, nous ouvrons une voie importante pour le développement de notre pays. Elle nous permettra de faire élire notre candidat pour la présidentielle de 2013», a-t-il précisé.

Il faut noter que dans quelques mois le peuple malien sera encore face à son destin. Il aura à choisir, à élire son président, celui qui aura en charge de conduire le « bateau » malien. « En décident d'aller à la conquête du pouvoir, nous donnons l'opportunité aux maliens et maliennes des choix de qualités, notamment Soumaila Cissé, candidat investi de l'URD et moi-même Jeamille Bittar investi candidat de l'UMAM pour la présidentielle », a précisé M. Bittar.

Il a aussi déclaré qu'en décidant d'aller à une plate-forme d'alliance politique, l'URD et l'UMAM réalisent que la crise malienne devrait nous permettre de nous mobiliser au service de nos populations à travers les programmes économiques les mieux adaptés aux réalités du moment. Selon lui, le processus de refondation de notre société et les raisons du «vivre ensemble» seront au centre de cette alliance politique. Précisons que par cette plate-forme signée, ces deux partis s'engagent à se soutenir en cas de deuxième tour de la présidentielle de juillet prochain.

Conscient que le peuple malien ne jugera pas un régime politique en fonction de discours, mais plutôt en fonction de sa capacité à assurer un service publique impartial et efficace ; à garantir une bonne répartition des ressources dans la plus grande justice et à toutes solidarité, le candidat investi de l'UMAM dira : « devons-nous faire une véritable rupture par rapport à certaines pratiques qui peuvent cohabiter avec les exigences et le règles de construction d'un Etat moderne. Nous avions l'opportunité de mettre en ½uvre un nouveau model de développement ».

Pour Jeamille Bittar, il est grand temps de passer des discours à la pratique dans une dynamique de culture de résultat, dans un culte de l'intégrité de la solidarité et de l'excellence. Ainsi, chacun pourra vivre dignement du fruit de son travail.

« L'espoir d'un vrai changement, c'est maintenant. Cette plate-forme d'alliance politique nous réconforte, dans la conquête et l'exercice du pouvoir quand nous évaluons le niveau d'implantation des deux formations politiques. Cette plate-forme est sans nul doute, la plate-forme de la victoire », a-t-il conclu.

Adama DAO

présidentielle

AFP

Mali: une femme d'affaires candidate

Mali: une femme d'affaires candidate

AFP

Malawi: Banda va briguer l'investiture de son parti pour la présidentielle

Malawi: Banda va briguer l'investiture de son parti pour la présidentielle

AFP

Côte d'Ivoire: le PDCI, allié de Ouattara, rejette le "parti unifié" avant la présidentielle de 2020

Côte d'Ivoire: le PDCI, allié de Ouattara, rejette le "parti unifié" avant la présidentielle de 2020

2013

AFP

Un photojournaliste égyptien détenu depuis 2013 récompensé par l'Unesco

Un photojournaliste égyptien détenu depuis 2013 récompensé par l'Unesco

AFP

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

Nigeria: Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013