mis à jour le

Madagascar: pas moins de 49 candidats à la candidature pour la présidentielle

La candidature de l’ex-première dame, Lalao Ravalomanana, pose toujours la question de sa validité

A Madagascar, la clôture du dépôt des candidatures pour l'élection présidentielle du 24 juillet prochain a eu lieu dimanche soir 28 avril. 49 personnes ont déposé leur dossier devant la Cour électorale spéciale pour espérer briguer la magistrature suprême. Un record pour la Grande île. Edgard Razafindravahy tenait à être le dernier à déposer son dossier. Le maire de transition de la capitale, candidat du parti d'Andry Rajoelina va avoir fort à faire. Trois autres candidats sont en effet directement issus du camp du président : Hajo Andrianarivelo, numéro 2 du gouvernement, Jean Lahiniriko et Camille Vital, ancien Premier ministre de la transition. Son prédécesseur à ce poste, Roindefo Monja est lui aussi candidat. Parmi les politiques connus, et souvent donnés favoris, figurent encore Roland Ratsiraka, le neveu de l'ancien président, et Pierrot Rajaonarivelo, ministre des Affaires étrangères. A leurs côtés, des prétendants ont surpris : il y a un maitre du kung-fu, ou un représentant du parti Obama, une formation jusqu'alors inconnue. Mais ce sont toujours les candidatures de Lalao Ravalomanana, la femme de l'ex-chef d'Etat, et de Didier Ratsiraka, déjà président deux fois, qui interrogent. Aucun d'eux ne réside depuis six mois à Madagascar, ce qu'exige le code électoral. On saura vendredi prochain, après examen des dossiers, s'ils sont autorisés à se présenter.

RFI

candidature

AFP

RDC: les proches de Katumbi écartent tout "plan B"

RDC: les proches de Katumbi écartent tout "plan B"

AFP

Mondial-2026: le Maroc a officiellement déposé sa candidature

Mondial-2026: le Maroc a officiellement déposé sa candidature

AFP

Mali: soutien

Mali: soutien

présidentielle

AFP

Madagascar: organiser une présidentielle "inclusive", priorité du nouveau PM

Madagascar: organiser une présidentielle "inclusive", priorité du nouveau PM

AFP

Mali: le ton monte entre pouvoir et opposition

Mali: le ton monte entre pouvoir et opposition

AFP

Zimbabwe: élection présidentielle le 30 juillet, premier scrutin post-Mugabe

Zimbabwe: élection présidentielle le 30 juillet, premier scrutin post-Mugabe