mis à jour le

Six journalistes agressés lors d'une conférence de presse de Nidaa Tounes à Sidi Bouzid

Sidi Bouzid - Six journalistes ont été agressés, dimanche après-midi, à Sidi Bouzid, par un groupe de jeunes inconnus, alors qu'ils étaient en train de couvrir une conférence de presse donnée par le Mouvement Nidaa Tounes.

En l'absence d'une protection sécuritaire, les agresseurs qui affichaient leur refus de la présence d'une coordination du mouvement dans la région, ont envahi le lieu de la conférence de presse et agressé verbalement et physiquement les journalistes des chaîne...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

journalistes

AFP

Assassinat de journalistes de RFI: un juge français s'est rendu au Mali pour enquêter

Assassinat de journalistes de RFI: un juge français s'est rendu au Mali pour enquêter

AFP

Tchad: journée sans presse contre les "agressions" de journalistes

Tchad: journée sans presse contre les "agressions" de journalistes

AFP

"Journée de colère" des journalistes tunisiens après des menaces

"Journée de colère" des journalistes tunisiens après des menaces

conférence

AFP

Sénégal: conférence panafricaine sur le paludisme, un fléau toujours en progression

Sénégal: conférence panafricaine sur le paludisme, un fléau toujours en progression

AFP

Nigeria: ouverture d'une conférence pour le lac Tchad

Nigeria: ouverture d'une conférence pour le lac Tchad

AFP

Afrique du Sud: la conférence de l'ANC, mode d'emploi

Afrique du Sud: la conférence de l'ANC, mode d'emploi

presse

AFP

Brazzaville: ouverture du procès Mokoko, la presse tenue

Brazzaville: ouverture du procès Mokoko, la presse tenue

AFP

Génocide au Rwanda: une association presse Emmanuel Macron de reconnaître la responsabilité de la France

Génocide au Rwanda: une association presse Emmanuel Macron de reconnaître la responsabilité de la France

AFP

Kenya: huit chroniqueurs d'un groupe de presse démissionnent

Kenya: huit chroniqueurs d'un groupe de presse démissionnent