mis à jour le

SECTEUR DES TRANSPORTS TERRESTRES : Transporteurs et chauffeurs veulent désormais parler le même langage

S'achemine- t-on vers la fin des différents regroupements, syndicats ou tendances dans le milieu des transports terrestres au Sénégal ? C'est en tout cas, le v½u partagé par les délégués des garages provenant des quatorze régions du Sénégal. Une grande assemblée générale tenue ce weekend à Diaksao a mis sur pied un comité d'initiative et de défense des transporteurs du Sénégal, en attendant la grande Fédération créée à cet effet.


Et de l'avis des «anciens et doyens» de ce secteur comme El hadji Madieye Fall, Mamadou Gueye ou encore Alassane Ndoye, actuellement, Député à l'assemblée nationale, «jamais depuis 1973, pareil regroupement et motivation n'ont été notés dans le secteur de transport». La raison, selon quasiment la totalité des intervenants de cette assemblée nationale, «est liée au fait que le transport est malade, pour ne pas dire mourant !». Cette rencontre, aux allures de «ndeupp thérapeutique» du secteur transport, a été l'occasion de donner à la parole aux différents acteurs du milieu, et ceci sans tenir compter des chapelles syndicales ou corporatistes. En effet, pour les initiateurs de cette assemblée générale comme Moustapha Gueye, « des réunions se sont tenues à Bargny, au Ministère des Transports Terrestres ou comme ici à Diacksao et toutes ces rencontres pilotées par des jeunes transporteurs, avec la bénédiction des pères fondateurs du secteur du transport et des ainés ici présents ont abouti à la conclusion de «l'impérieuse nécessité de s'unir ou de disparaitre ! ». Pour Moustapha Gueye et l'ensemble d'ailleurs des autres intervenants de cette grande messe des transporteurs terrestres du Sénégal, « il faut que transporteurs et chauffeurs laissent de côté leur ego et petites querelles pour des considérations honorifiques ou de positionnement, pour se retrouver dans un grand cadre qui sera la fédération de tous les acteurs du transport terrestre du Sénégal ». Et cela, sans tenir compte de dire que tel est « propriétaire de camions, routier, chauffeur de car ou de taxi ou de clando ». Il s'agit, selon Mor Sourang de St-Louis, « d'une question de survie car, il y'a trop d'agression dans le secteur qui vont des tracasseries aux prix exorbitants du carburant ». Pour le sieur Sourang, seul un rapport de forces permettra à leurs interlocuteurs d'infléchir ou de revoir leurs positions. Cela, à son avis, doit avoir comme base « une jonction de tous les transporteurs terrestres du Sénégal unis et solidaires, parlant le même langage ». Ainsi, allant dans le sens de la matérialisation de cette idée forte de création d'une fédération, un Comité d'initiative et de défense des Transporteurs du Sénégal (CIDT) est mis sur pied, avec, selon ses initiateurs, pour missions premières, de «sillonner le pays pour l'installation de comités de coordination aux niveaux régional et départemental, en vue de la convocation prochaine d'une assemblée générale de cette grande fédération».
Djiby GUISSE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

secteur

AFP

Togo: le secteur du phosphate

Togo: le secteur du phosphate

AFP

Afrique: le secteur minier frappé de plein fouet par la chute des cours

Afrique: le secteur minier frappé de plein fouet par la chute des cours

AFP

Ouganda: vendre le pays aux homosexuels, un défi pour le secteur du tourisme

Ouganda: vendre le pays aux homosexuels, un défi pour le secteur du tourisme

transports

AFP

Salaire impayés: Luanda paralysée par une grève des transports publics

Salaire impayés: Luanda paralysée par une grève des transports publics

AFP

Ebola: la ministre des Transports du Liberia en quarantaine

Ebola: la ministre des Transports du Liberia en quarantaine

LNT

Destination Maroc : Hygiène et transports urbains pointés du doigt

Destination Maroc : Hygiène et transports urbains pointés du doigt

mème

AFP

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

AFP

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille