mis à jour le

Fusillade à Rome devant le palais du gouvernement

Des inconnus ont ouvert le feu dimanche sur des carabiniers devant le palais Chigi à Rome alors que le gouvernement Letta tout juste formé devait prêter serment, rapporte la chaîne RaiNews 24.
Selon la journaliste de la chaîne, entre six et huit coups de feu ont été tirés devant le Palais Chigi, siège du gouvernement à Rome, au moment où le nouveau gouvernement italien prêtait serment au Palais du Quirinal à un kilomètre de là.
Deux carabiniers montant la garde devant le palais ont été blessés dans la fusillade. Selon l’agence Ansa, un des assaillants a été blessé et interpellé sur place.

Vers 9H40 GMT, un homme a tiré plusieurs coups de feu blessant des carabiniers postés devant le Palais Chigi,  situé à environ 1 km de là. Pendant que les télévisions montraient les ministres détendus et souriants qui prêtaient serment l’un après l’autre, les agences ont commencé à parler d’une fusillade avec des blessés.
L’un des carabiniers a été blessé au cou, l’autre à une jambe, et leur agresseur est également hospitalisé. Une passante frôlée par un projectile a aussi été prise en charge.
L’auteur des tirs est un Calabrais de 49 ans qui, selon des témoignages , s’est présenté devant Palais Chigi bien habillé, d’une veste avec une cravate, avant de commencer à tirer sur les carabiniers à une distance de cinq mètres.
« C’est le geste d’un fou déséquilibré », a affirmé le maire de Rome, Gianni Alemanno, devant la presse, en indiquant que les deux carabiniers blessés et la passante « ne sont pas dans un état grave ». « C’est quand même très inquiétant…il faut voir qui est cette personne, pourquoi elle a choisi ce moment et ce lieu, ce n’était pas un hasard », a souligné sur la chaîne en continu Sky TG24 Fiorenza Sarzanini, journaliste spécialisée dans les faits divers au Corriere della Sera.
La journée avait pourtant commencé sous le signe de l’espoir compte tenu du caractère novateur du gouvernement Letta, fruit d’une alliance inédite entre droite et gauche et qui se distingue par une moyenne d’âge plutôt basse (53 ans, 10 de moins que le gouvernement Monti) et une forte présence de femmes (7 sur 21).

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

fusillade

AFP

Somalie: fusillade entre garde-côtes et pirates

Somalie: fusillade entre garde-côtes et pirates

AFP

Cap-Vert: onze tués, dont huit militaires, dans une fusillade

Cap-Vert: onze tués, dont huit militaires, dans une fusillade

AFP

Somalie: explosion dans un restaurant de Mogadiscio, fusillade nourrie

Somalie: explosion dans un restaurant de Mogadiscio, fusillade nourrie

Rome

AFP

Libye: les tribus du Sud signent un accord de paix

Libye: les tribus du Sud signent un accord de paix

AFP

Etudiant italien tué au Caire: les enquêteurs égyptiens

Etudiant italien tué au Caire: les enquêteurs égyptiens

AFP

Libye: une conférence internationale

Libye: une conférence internationale

palais

AFP

RD Congo: des policiers isolent le palais de justice de Lubumbashi

RD Congo: des policiers isolent le palais de justice de Lubumbashi

AFP

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

AFP

Maroc: "c'est le Palais qui corrompt" pour Catherine Graciet

Maroc: "c'est le Palais qui corrompt" pour Catherine Graciet