mis à jour le

SIGNATURE DE CONVENTION ENTRE LE PNDL ET LA MAIRIE DE KEDOUGOU : 55 millions de FCFA pour la réhabilitation de la voirie et l’extension du réseau électrique.

Les problèmes de l'éclairage public par la rénovation du réseau électrique vétuste et l'extension vers les nouveaux quartiers, en plus de la réhabilitation des routes qui sont devenues impraticables, constituent aujourd'hui, l'une des plus fortes demandes des habitants de la ville de Kédougou. Pour résoudre cela, la municipalité a signé une convention d'un montant de 55 millions de FCFA avec le programme national de développement local dans le cadre du budget participatif.


55 millions de FCFA. C'est le montant de la convention signée entre le programme national de développement local (PNDL) et la municipalité de Kédougou. Une enveloppe financière qui constitue une bouffée d'oxygène pour la cité collinaire, en ce sens qu'elle permettra «de régler le problème de l'éclairage public par la rénovation du réseau électrique vétuste et l'extension vers les quartiers qui n'en ont pas, en plus de la réhabilitation des routes qui sont devenues impraticables», a tenu à préciser M. Tama Bindia, premier adjoint au maire de la ville. Ainsi, avec ces 55 millions de FCFA du PNDL, avec l'appui technique de l'agence régionale de développement (ARD), dans le cadre du budget participatif, la municipalité va résoudre une des plus fortes demandes des populations. Selon lui, les 15 millions de FCFA serviront à régler la lancinante question de l'éclairage public et le reste, c'est-à-dire les 40 millions de FCFA seront destinés à la voirie publique.

Avec la mise en ½uvre de ces deux projets, les coupures d'électricité seront, sous peu, un vieux souvenir dans la commune de Kédougou. Un phénomène qui menace la quiétude des paisibles citoyens qui vivent parfois dans l'insécurité et dans la pénombre. Cette convention, de l'avis de Kalidou Cissokho, directeur de l'ARD, est une «étape d'approche du budget participatif que depuis un certain temps, l'Etat du Sénégal est en train de promouvoir dans les collectivités locales». C'est à ce titre, ajoutera-t-il que la mairie de Kédougou qui a contribué à hauteur de 5 millions de FCFA, «fait partie des collectivités locales -tests dans la mesure où le diagnostic a été déjà fait, les foras des délégués de quartiers ont été organisés, mais compte tenu de l'enveloppe financière, seuls deux microprojets ont été retenus à savoir l'éclairage public et la voirie».

Cependant, dans un souci de démocratie et de bonne gouvernance, le suivi du budget participatif va jouer un rôle de contrôle citoyen, de veille pour une gestion transparente du processus, depuis l'élaboration jusqu'à la mise en ½uvre des ouvrages. Il doit aussi faciliter la communication vers les populations qui doivent être informées de tout sur l'entretien et la gestion des infrastructures.
Papis Nimbaly BARRO
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Convention

AFP

Alger et Paris signent une convention sur la formation des imams

Alger et Paris signent une convention sur la formation des imams

AFP

Uranium: Niamey "approuve" la nouvelle convention d'exploitation avec Areva

Uranium: Niamey "approuve" la nouvelle convention d'exploitation avec Areva

Steven LAVON

Soccerex: annulation de la plus grande convention mondiale sur le football

Soccerex: annulation de la plus grande convention mondiale sur le football

réhabilitation

AFP

Bolloré lance la réhabilitation de plus de 1.000 km de rail d'Abidjan

Bolloré lance la réhabilitation de plus de 1.000 km de rail d'Abidjan

AFP

Sierra Leone: la fête nationale éclipsée par la réhabilitation post-Ebola

Sierra Leone: la fête nationale éclipsée par la réhabilitation post-Ebola

Larbi Chouikha

Tunisie : La réhabilitation du journaliste commence dans sa rédaction !

Tunisie : La réhabilitation du journaliste commence dans sa rédaction !

réseau

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

AFP

Kenya: la police assure avoir déjoué une attaque

Kenya: la police assure avoir déjoué une attaque