mis à jour le

Algérie : la presse s’interroge sur l’état de santé du président Bouteflika

La presse algérienne et les analystes s’interrogeaient lundi sur les conséquences de l’état de santé du président Abdelaziz Bouteflika à un an de l’élection présidentielle en mettant toutefois en avant son bulletin de santé rassurant après son hospitalisation samedi à Paris. Sous le titre « La maladie du président nourrit les spéculations », le quotidien francophone El Watan estime que « la nouvelle alerte sur l’Etat de santé de Bouteflika pourrait chambouler l’agenda politique national ».
La question d’un quatrième mandat du président, à un an de l’élection présidentielle refait surface. « Tout dépend de l’Etat de santé du président (…) s’il retrouve sa santé, il aura son quatrième mandat », estime Rachid Tlemçani, politologue cité par le journal. Pour Rachid Grim, un autre politologue cité par El Watan, « la question d’un quatrième mandat ne se posera plus. C’est fini ». Il affirme que les décideurs ont déjà pensé à ce cas de figure et « qu’il (ne serait) pas étonnant qu’ils nous sortent du chapeau une personne qu’ils auraient préparée et aurait fait l’objet de négociations (…), le futur candidat passera comme une lettre à la poste ».
Le journal francophone Le Quotidien d’Oran, plutôt favorable au président Bouteflika en général, abonde dans le même sens en estimant à la une qu’une « présidentielle sans Bouteflika n’est pas un gage de changement ». L’éditorialiste de ce quotidien de l’ouest du pays écrit qu’il « est irrécusable que le nouvel ennui de santé du chef de l’Etat oblige à s’interroger sur ses capacités à diriger le pays ». « Reste qu’il comprenne avec lucidité que le moment est venu pour lui de passer la main dans des conditions sereines et démocratiques », poursuit-il.
Le Soir d’Algérie souligne dans un article à la une que « le mandat présidentiel en cours (…) apparaît en tous points comme le mandat de trop » et que sa maladie est « le coup de grâce pour le quatrième mandat ».La presse gouvernementale a publié le bulletin de santé du président en rassurant sur son état.
AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Algérie

AFP

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

AFP

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

AFP

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre

presse

AFP

Égypte: prison avec sursis pour l'ex-président du syndicat de la presse

Égypte: prison avec sursis pour l'ex-président du syndicat de la presse

AFP

CAN-2017: RSF sort ses cartons rouges contre les atteintes

CAN-2017: RSF sort ses cartons rouges contre les atteintes

AFP

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

santé

AFP

Nigeria: les doutes sur la santé du président font craindre une crise politique

Nigeria: les doutes sur la santé du président font craindre une crise politique

AFP

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé