mis à jour le

“Le pronostic vital n’est pas engagé”

A priori donc, les nouvelles ne sont pas mauvaises, sauf si l'on n'a pas tout dit sur le problème de santé du président Bouteflika. D'autant que le transfert du chef de l'État, en urgence, à l'hôpital du Val-de-Grâce de Paris

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes