mis à jour le

Tennis: Sharapova conserve son titre à Stuttgart, Schiavone gagne à Marrakech

 

Maria Sharavopa, N.2 mondiale, a conservé son titre au tournoi WTA de Stuttgart (Allemagne) en battant la Chinoise Li Na 6-4, 6-3, dimanche en finale, une excellente préparation pour la défense de son trophée à Roland-Garros fin mai.

De son côté, Francesca Schiavone, ancienne N.4 mondiale redescendue au 48e rang, a remporté  son premier titre depuis près d’un an en battant l’Espagnole Lourdes Dominguez Lino, 59e mondiale (6-1, 6-3), en finale du tournoi sur terre battue de Marrakech

“Je savais que j’allais disputer le match le plus difficile de la semaine. Alors, je suis vraiment ravie par son dénouement”, a commenté Sharapova après avoir soulevé le 29e trophée de sa carrière à l’issue de sa 49e finale.

Mais, contrairement à ses trois matches précédents, où elle avait été contrainte à disputer trois sets et à passer au total près de sept heures et demi sur les courts, la Russe de 28 ans n’a eu besoin que de deux manches, bouclées en 1 h 33 min.

En fait, le match s’était joué au premier set, d’une grande intensité, au cours duquel les deux joueuses ont échangé leurs services à plusieurs reprises. Et si Sharapova a mené d’entrée 2-0, puis 4-1, Li Na a montré du caractère et de la persévérance pour revenir à 4-5, mais n’a pas pu empêcher son adversaire de virer en tête, après près de 52 minutes d’échanges.

Le second set, très équilibré, a vu les deux adversaires gagner facilement leurs services jusqu’au 7e jeu où Sharapova a ravi le service adverse pour terminer sur sa lancée, ne cédant que trois points à Li Na lors des deux derniers jeux.

“Elle a joué du bon tennis tout au long de la semaine et je suis vraiment heureuse de gagner une nouvelle fois ici”, a ajouté Sharapova après avoir remporté son 16e match d’affilée sur terre battue.

“Cela m’a sans conteste aidée l’année dernière sur la route de l’Open de France. C’est donc une bonne chose que de retrouver cette même confiance sur terre battue comme l’an passé”, a-t-elle conclu.

De son côté, Schiavone,  l’Italienne, reine de Roland-Garros en 2010, attendait de décrocher un 6e titre en carrière depuis sa victoire à Strasbourg en mai 2012 face à la Française Alizé Cornet.

Schiavone a brillamment conclu une belle semaine au cours de laquelle elle n’a concédé aucun set à ses adversaires. En finale, elle a seulement connu des difficultés passagères dans la seconde manche où elle fut menée 3-1 avant d’inverser la tendance.

“Gagner ici représente pour moi un très beau début pour cette saison de terre battue et cela m’incite à continuer à travailler dur”, a déclaré l’Italienne sur le site de la WTA, ajoutant qu’elle pensait pouvoir revenir à son meilleur niveau “après une période longue et difficile”.

A l’instar de la Milanaise qui connaissait jusque-là une saison 2013 compliquée, Dominguez Lino, âgée de 32 ans comme sa tombeuse du jour, n’avait pas dépassé les quarts de finale cette année avant d’arriver sur la terre battue marocaine.

LNT

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Marrakech

AFP

Le cinéma russe

Le cinéma russe

AFP

COP22: chefs d'Etats et de gouvernements arrivent

COP22: chefs d'Etats et de gouvernements arrivent

AFP

Mondial des clubs: le Real Madrid s'impose en finale

Mondial des clubs: le Real Madrid s'impose en finale