mis à jour le

Le ministre français de la défense lors de sa visite vendredi à Gao :  » Il n’y aura pas de partition du Mali… » dixit Jean Yves Le Drian

Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, rend visite aux troupes françaises près de Tessalit, le 7 mars 2013, au nord du Mali. | Sylvain Cherkaoui / COSMOS pour Le Monde

En visite à Gao le vendredi dernier, le ministre français de la défense Jean Yves Le Drian s’est voulu intraitable sur le cas de Kidal où le MNLA en dépit des appels à son cantonnement continue de défier la communauté internationale.  Jean Yves Le Drian a déclaré  » qu’il ne peut y avoir deux armées maliennes, encore moins une partition du pays « . Il a en outre ajouté que la seule solution possible réside dans un Mali unifié et  intègre.
Jean Yves Le Drian qui a salué les troupes françaises pour leur engagement et leur professionnalisme a indiqué que celles-ci fortes d’un peu plus de quatre mille hommes au tout début de l’opération Serval, seront réduites à deux mille hommes à la fin de l’été, puis à mille hommes à la fin de l’année. Ces derniers doivent cependant rester au Mali pour contrer une éventuelle guérilla des groupes islamistes armés.
L’armée française dispose aussi de bases arrières au Sénégal, en Côte d’Ivoire ou au Tchad. Elle sera autorisée  » à intervenir en soutien à des éléments de la Minusma en cas de danger grave et imminent les menaçant et à la demande  » du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.
Après la cité des Askias, le ministre français de la défense s’est envolé pour Niamey et N’Djamena.
Abdoulaye DIARRA

Au cours de l’opération Obiou  dans la région de Gao
Les soldats maliens et français ont saisi 15 000 munitions de petit calibre et plus de 400 obus
ors d’une opération baptisée « Obiou » conduite dans la région de Gao précisément dans la localité de Semit du 16 au 20 avril,  700 soldats français et maliens ont saisi 15 000 munitions de petit calibre et plus de 400 obus en tous genres.  L’opération a également permis la saisie de deux pick-up, d’un groupe électrogène et de conteneurs de stockage.
Cette opération visait à poursuivre l’affaiblissement des groupes terroristes présents dans la zone en portant un nouveau coup à leur organisation logistique.
Selon l’Etat-major de la force Serval, elle n’a donné lieu à aucun contact avec l’adversaire mais a permis la découverte de plusieurs caches d’armes et d’un campement.
Obiou a aussi permis de mettre en avant la volonté des forces armées maliennes qui ont conduit des actions de fouilles et de renseignement auprès de la population locale.  Ces opérations se sont avérées être un atout important dans la découverte des caches.
C’est dire donc que malgré le redéploiement, la Force Serval maintient son rythme opérationnel avec la conduite simultanée de plusieurs opérations combinant des moyens terrestres et aériens, et associant les forces armées maliennes et les forces africaines de la MISMA dans les régions de Tombouctou, Gao, d’Abeibara et d’Ametettaï.

Abdoulaye DIARRA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

ministre

AFP

Côte d'Ivoire: les militaires mutins dispersent des manifestants avant l'arrivée du ministre

Côte d'Ivoire: les militaires mutins dispersent des manifestants avant l'arrivée du ministre

AFP

Côte d'Ivoire: des tirs résonnent à nouveau à Bouaké

Côte d'Ivoire: des tirs résonnent à nouveau à Bouaké

AFP

Gabon: nouveau ministre du Pétrole sur fond de chutes des recettes

Gabon: nouveau ministre du Pétrole sur fond de chutes des recettes

français

AFP

CAN-2017: les entraîneurs français encore plébiscités

CAN-2017: les entraîneurs français encore plébiscités

AFP

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

AFP

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

défense

AFP

Mali: défense et respect des Constitutions au sommet France-Afrique

Mali: défense et respect des Constitutions au sommet France-Afrique

AFP

Côte d'Ioire: libération du ministre de la Défense qui a quitté Bouaké

Côte d'Ioire: libération du ministre de la Défense qui a quitté Bouaké

AFP

Côte d'Ivoire: des soldats mutins retiennent le ministre de la Défense malgré l'annonce d'un accord

Côte d'Ivoire: des soldats mutins retiennent le ministre de la Défense malgré l'annonce d'un accord