mis à jour le

Eau et électricité : La France vole au secours du Mali avec plus de 26 milliards de FCFA

Tienan Coulibaly, ministre des Finances et de l’Economie

Gilles Huberson, ambassadeur de France au Mali, au cours d'une cérémonie organisée à la Résidence de France, a remis à Tienan Coulibaly, ministre de l'économie, des finances et du budget du Mali, la lettre de notification d'un concours de 39 millions d'euros, soit environ 25,6 milliards de francs CFA, au titre de la contribution de la France au financement du Projet d'alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala.
Dans peu de temps, les difficultés d'approvisionnement en eau potable de la ville de Bamako, seront un vieux souvenir. La France, à travers l'Agence Française de développement (AFD), a décidé d'appuyer financièrement le Mali pour trouver un début de solution à ce problème qui n'a fait que trop duré. Le 27 avril 2013, à la Résidence de France, Gilles Huberson, ambassadeur de France au Mali, au cours d'une cérémonie organisée à la Résidence de France, a remis à Tienan Coulibaly, ministre de l'économie, des finances et du budget du Mali, la lettre de notification d'un concours de 39 millions d'euros, soit environ 25,6 milliards de francs CFA, au titre de la contribution de la France au financement du Projet d'alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala. Makan Tounkara, ministre de l'eau et de l'énergie, a indiqué que ce concours, qui sera mis à la disposition de la Société malienne de Patrimoine de l'eau potable (SOMAGEP), en tant que maître d'ouvrage du projet, va servir au financement partiel de la construction de la station de traitement d'eau de Kabala, ainsi que des ouvrages en amont. «  A la fin des travaux qui vont démarrer en 2014, ce sont 240 000 mètres cubes d'eau potable qui seront produits par jour pour le ravitaillement de la population », a-t-il conclu. En plus de la remise de la lettre de notification du financement du projet d'alimentation en eau potable de la ville de Bamako, la cérémonie a enregistré la signature  de trois conventions de financement d'un montant total de 2,04 milliards d'euros, soit environ 1,34 milliards de francs CFA, sous forme de subventions, destinées au financement de programmes d'urgence de remise en état des systèmes d'eau et d'électricité dans les villes de Mopti, Tombouctou et Gao. Bruno Deprince, Directeur de l'AFD au Mali et Tidiane Keita, Directeur général de la société énergie du Mali (EDM-SA), ont signé deux conventions de financement d'un montant unitaire de 750 000 euros, soit environ 492 millions de francs CFA. « Par ce financement, la France apporte un soutien aux efforts  de EDM-SA en vue du rétablissement des services publics de l'électricité dans les villes de Tombouctou, Mopti et Sévaré », a indiqué la Directeur de l'AFD. Ensuite, Boubacar Kane, Président Directeur général de la SOMAGEP-SA et Bruno Deprince, Directeur de l'AFD au Mali, ont apposé leur signature sur une convention de financement d'un montant de 540 000 euros, soit environ 354 millions de FCFA, pour la remise en état des systèmes d'alimentation en eau potable des villes Mopti, Tombouctou et Gao.
Assane Koné

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

eau

AFP

Kenya: canons à eau contre manifestants dans les rues de Nairobi

Kenya: canons à eau contre manifestants dans les rues de Nairobi

AFP

L'Ethiopie tente de pourvoir aux besoins en eau de ses futurs citadins

L'Ethiopie tente de pourvoir aux besoins en eau de ses futurs citadins

Or bleu

Une nappe phréatique géante pourrait changer le visage de la Namibie

Une nappe phréatique géante pourrait changer le visage de la Namibie

électricité

Power

Comment la fracture électrique divise l'Afrique

Comment la fracture électrique divise l'Afrique

WTF

Le Kenya a été privé d'électricité pendant quatre heures à cause d'un singe

Le Kenya a été privé d'électricité pendant quatre heures à cause d'un singe

AFP

Energies renouvelables: le Kenya mise sur la géothermie pour son électricité

Energies renouvelables: le Kenya mise sur la géothermie pour son électricité

France

AFP

La France et l'Allemagne déterminées

La France et l'Allemagne déterminées

AFP

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

AFP

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron