mis à jour le

RDC: succès pour la deuxième soirée du Festival international du rire de Lubumbashi

La première édition du Festival international du rire se poursuit à Lubumbashi, dans le sud de la République démocratique du Congo où le deuxième spectacle avait lieu ce samedi 27 avril. Autour de Mamane et de l'Ivoirien Digbeu Cravate, les maîtres de cérémonie, se sont succédé une dizaine d'humoristes venus de Côte d'Ivoire, du Gabon, de France, et bien sûr des artistes congolais de Kinshasa et Lubumbashi. A tour de rôle, chacun est monté sur scène et pendant deux heures et demie, la salle a beaucoup ri.

www.pressafrik.com

PressAfrik

Ses derniers articles: Fin de visite de Viviane Wade: la maman de Karim rentre ce mercredi  Barack Obama en Afrique pour rattraper le temps perdu  Foot-Ball/Matchs truqués : les clubs turcs de Fenerbahçe et de Besiktas privés d'Europe 

succès

AFP

Burkina: le Fespaco, un succès mondial pour le président ivoirien

Burkina: le Fespaco, un succès mondial pour le président ivoirien

AFP

Afrique du Sud: succès du roller-derby chez les sportives

Afrique du Sud: succès du roller-derby chez les sportives

AFP

Côte d'Ivoire: le pagne africain, petit nom, gros succès et grandes ambitions

Côte d'Ivoire: le pagne africain, petit nom, gros succès et grandes ambitions

festival

AFP

Burkina: le festival de cinéma africain sous haute surveillance

Burkina: le festival de cinéma africain sous haute surveillance

AFP

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

AFP

Le cinéma russe

Le cinéma russe

rire

AFP

Entre rire et larmes, Kinshasa accueille la dépouille de la star Papa Wemba

Entre rire et larmes, Kinshasa accueille la dépouille de la star Papa Wemba

AFP

Niger: le rire et la peur d'Aya-Aya, rescapée d'une attaque de Boko Haram

Niger: le rire et la peur d'Aya-Aya, rescapée d'une attaque de Boko Haram

Abdou Semmar

Comment les jeunes algériens se moquent de la présidentielle

Comment les jeunes algériens se moquent de la présidentielle