SlateAfrique

mis à jour le

Le leader islamiste de l'opposition soudanaise libéré

Le leader islamiste de l’opposition au Soudan Hassan al-Turabi a été remis en liberté plus de trois mois après son incarcération, le 18 janvier 2011. Quelques heures après sa libération le 2 mai dernier, il s’est exprimé depuis son domicile:

«Nous voulons un changement total de système politique. Nous voulons une démocratie, un véritable changement, pas seulement un dialogue comme nous l’avons tenté auparavant. Une révolution au Soudan peut mener au chaos car le pays est décentralisé et soumis à des logiques tribales. Nous devons organiser la transition vers le changement.

J’appelle le peuple soudanais à mener sa propre révolution contre la corruption. De nombreux pays arabes connaissent des révolutions et les Soudanais ne valent pas moins que les habitants de ces pays- là. La situation au Soudan est même pire que celle de ces pays.»

Al-Turabi, qui avait été incarcéré pour avoir appelé à la révolution, persiste donc et signe. Le gouvernement en place, tendu depuis l’annonce de la partition avec le Sud-Soudan et les manifestations populaires du début de l’année 2011, risque de ne pas voir d’un bon œil ces déclarations.

Lu sur Al-Jazeera