mis à jour le

Kenya: plusieurs centaines d'arrestations près de la frontière somalienne

Plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées au cours d'opérations policières durant la semaine dans la ville de Garissa, une ville à l'est du Kenya, proche de la Somalie, et théâtre de violences fréquentes, a indiqué vendredi la police.

Ces opérations des forces de l'ordre auprès de réfugiés somaliens interviennent après une série d'attaques d'hommes armés, culminant le 18 avril avec la mort de 10 personnes dans un restaurant de cette localité proche de la Somalie.

"A cette heure, quelque 572 personnes ont été arrêtées. Sur ce nombre, 111 ont été inculpées et les autres libérées", a affirmé le porte-parole de la police Masoud Mwinyi.

Selon lui, la majorité des personnes arrêtées l'ont été parce qu'elles étaient entrées illégalement dans le pays ou, s'agissant de réfugiés enregistrés comme tels, pour s'être trouvés hors des zones de campement imparties.

Les armes sont fréquentes dans cette région qui abrite quelque 500.000 réfugiés somaliens. Le Kenya, qui avait envoyé son armée fin 2011 en Somalie pour combattre les insurgés islamistes shehab, est régulièrement le théâtre d'attaques armée. 

AFP

Ses derniers articles: Violences au Togo: quelles issues possibles  Dans les écoles du Liberia, le secteur privé peine  Les forces spéciales américaines en Afrique: discrètes mais croissantes 

frontière

AFP

Burkina: un poste de gendarmerie attaqué près de la frontière malienne

Burkina: un poste de gendarmerie attaqué près de la frontière malienne

AFP

RDC: reprise des combats

RDC: reprise des combats

AFP

73 migrants franchissent illégalement la frontière Maroc-Espagne

73 migrants franchissent illégalement la frontière Maroc-Espagne