mis à jour le

Rabah Saadane ouvre le feu sur Raouraoua et les responsables du football en Algérie

Lemag : L'ex-entraîneur de l'équipe nationale algérienne, Rabah Saadane, a révélé, dans une interview accordée au site Kooora, ses relations avec la Fédération Algérienne de Football, ouvrant le feu sur son président, Mohammed Raouraou.

Rabah Saadane avoue qu'il a été contacté par plusieurs clubs pour qu'il les entraîne, mais, à chaque fois, une personne, dont il a refusé de citer ne le nom, est intervenue pour empêcher de conclure l'accord.

Pour c...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

feu

AFP

Erythrée: manifestations et coups de feu mardi dans les rues d'Asmara

Erythrée: manifestations et coups de feu mardi dans les rues d'Asmara

AFP

RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa

RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa

AFP

Jeux de la Francophonie: Ta-Lou et les Ivoiriens mettent le feu au stade d'Abidjan

Jeux de la Francophonie: Ta-Lou et les Ivoiriens mettent le feu au stade d'Abidjan

football

AFP

Election de Weah au Liberia: grande première et fierté pour le monde du football

Election de Weah au Liberia: grande première et fierté pour le monde du football

AFP

Côte d'Ivoire: la fédération de football dans la tourmente

Côte d'Ivoire: la fédération de football dans la tourmente

AFP

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

Algérie

AFP

Jérusalem: enquête en Algérie après une banderole antisaoudienne dans un stade

Jérusalem: enquête en Algérie après une banderole antisaoudienne dans un stade

AFP

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

Macron en Algérie pour "une nouvelle relation" apurée du passé

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches

Journalistes de RFI tués au Mali: des suspects "a priori" en Algérie selon des proches