mis à jour le

Moustapha Niasse admet l'impuissance de l'Etat face à la flambée des prix des denrées

En marge de la première réunion du Réseau des femmes parlementaires de la francophonie, le président de l'Assemblée nationale s'est exprimé sur la baisse des prix des denrées de première nécessité. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il n'est pas allé du dos de la cuillère pour avouer l'impuissance du pouvoir face à cette question cruciale. Même s'il reconnaît que le président de la République est le premier des sénégalais à souhaiter cette baisse, force est de constater que ce dernier n'a aucune maîtrise sur cette question purement « technique ».

« Quand vous achetez du riz en Thaïlande à 136000f la tonne et que vous payez le transport de cette tonne de riz, que vous payez l'assurance de cette tonne de riz et son débarquement, après avoir payé son embarquement, cela donne ce qu'on appelle le prix de revient débarqué à Dakar. Quand vous ajoutez une marge, que ce soit une taxe de l'Etat ou une marge du commerçant, cela donne un chiffre donné. Vous ne pouvez pas réduire ce chiffre là si vous ne réduisez le prix de la tonne de riz acheté en Thaïlande à 136000f , parce que là-bas c'est décidé comme ça. Si nous étions des Thaïlandais, on achèterait la tonne de riz à 136000f. Mais nous sommes des sénégalais, nous sommes à des milliers de kilomètres de la Thaïlande », explique Moustapha Niasse. Avant de poursuivre : « des efforts sont entrain d'être faits techniquement ». Pour lui, ces efforts consisteront « soit à toucher sur la fiscalité de l'Etat sur le riz et sur certaines denrées, soit à réduire la marge des commerçants sur certaines denrées ». Mais, précise le leader de l'Alliance des forces du progrès (Afp), « on ne peut pas se lever et dire qu'on va réduire le prix de la boîte de tomate de 100f parce que tout dépend du coût de la boîte quand elle vient d'Italie ou de la région du fleuve ».
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

prix

AFP

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

Unesco: un prix pour le maire de Lampedusa pour son aide aux migrants

AFP

Togo: la hausse des prix

Togo: la hausse des prix

AFP

Grand prix du jury pour l'unique film africain de la Berlinale

Grand prix du jury pour l'unique film africain de la Berlinale