mis à jour le

Blaise Compaoré à la JNP : « Aujourd'hui, c'est une belle journée »

Le président du Faso, Blaise Compaoré a assisté à la cérémonie officielle d'ouverture de la 16ème journée nationale du Paysan dans la matinée du vendredi 26 avril 2013. Avec les populations de la cité du Paysan noire, le chef de l'Etat, le président de l'Assemblée nationale Soungalo Appolinaire Ouattara, le premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao et une forte délégation de l'équipe gouvernementale étaient avec le monde paysan burkinabè.

Ils l'attendaient. Ils l'ont vu et visiblement ils en sont satisfaits. Banfora a accueilli le Président Blaise Compaoré, dans la matinée du vendredi 26 avril 2013. A l'occasion de la cérémonie officielle d'ouverture de la 16ème Journée nationale du paysan (JNP). A ses hôtes, le gouverneur de la région des cascades a présenté sa région, ses potentialités et ses contraintes. Avec un peu plus 661 936 personnes, cette région renferme d'énormes potentialités agricoles, touristiques, pastorales... A sa suite Saïdou Ouedraogo, président de la chambre nationale d'agriculture a pris la parole. Au nom des paysans, à l'honneur en cette journée, il a remercié et adressé sa gratitude au chef de l'Etat, aux membres du gouvernement et aux partenaires techniques et financiers. Pour lui « celui qui ne peut pas s'adapter, disparait ». Voilà pourquoi, la résilience (l'art de naviguer entre les torrents) passe pour être le mot clef de la JNP 2013. A l'adresse du Chef de l'Etat, il a fait des doléances au nom de tous les paysans pour que le Burkina puisse s'auto alimenter et faire face aux changements climatiques. Grand moment de cette cérémonie officielle, 80 personnes du monde paysan ont été décorées en tant que chevalier de l'ordre du mérite du développement rural. Dont 53 avec agrafe agriculture et 27 avec agrafe élevage.

La journée du président

Arrivé à 10 heures comme prévu, le président du Faso à pris contact avec les paysans et la population de Banfora à travers un bain de foule. Avant de prendre place à la tribune officielle. Suivant intégralement, les discours, les interpellations, et l'ouverture officielle de la 16ème journée nationale du paysan par le ministre de l'agriculture et de la sécurité alimentaire, Mahama Zoungrana. Il a, par la suite, félicité, tour à tour les 80 personnes du monde paysan qui ont été décorées.

Le kilomètre 400 de Blaise Compaoré

Avant de se retirer et en attendant la grande messe entre le président et le monde paysan, prévue pour le samedi 27 avril 2013, Blaise Compaoré a visité la foire. Sur une distance estimée à 1 kilomètre 400, le premier magistrat de notre pays a fait le tour de plus de 230 stands. En quelques minutes, les exposants de la foire ont donc eu l'occasion de lui expliquer les processus, les techniques et technologies utilisées pour atteindre des résultats dont ils sont fiers d'exposer. « Aujourd'hui c'est une belle journée, parce que c'est une fois par an que nous avons cette opportunité pour parler au monde des producteurs et productrices du monde rural. Je voudrais d'abord les féliciter, les remercier pour le grand engagement dont ils manifestent pour nous permettre de traiter de ces préoccupations qui ne sont pas nouvelles... », c'est ce que le président a laissé entendre après sa visite des stands. Pour le moins que l'on puisse, la journée n'a pas été belle que pour lui parce qu'à Banfora, sa présence a fait bouger.

Ousséni Bancé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Compaoré

AFP

Burkina: Compaoré ne sera pas poursuivi pour "haute trahison"

Burkina: Compaoré ne sera pas poursuivi pour "haute trahison"

AFP

Burkina: le dernier Premier ministre de Compaoré inculpé pour assassinat et écroué

Burkina: le dernier Premier ministre de Compaoré inculpé pour assassinat et écroué

AFP

Burkina: le chef du parti de Compaoré inculpé pour son implication dans le putsch de septembre

Burkina: le chef du parti de Compaoré inculpé pour son implication dans le putsch de septembre