mis à jour le

Tizi Ouzou : Le terroriste abattu à Iflissen était un émir

L'islamiste armé éliminé, mercredi, 24 avril, par les forces spéciales de l'ANP, dans une opération de ratissage dans la commune d'Iflissen, à 50 kilomètres au nord de Tizi Ouzou, était un émir de l'ex GSPC. Il a été identifié comme le responsable des groupes terroristes qui activent dans la région nord-est de la wilaya de Tizi Ouzou.  Il s'agit de Bouayache Aamour qui  était âgé d'une quarantaine d'années. Il est monté au maquis, selon des informations recueillies auprès des sources concordantes,  au milieu de la décennie 90. Ce chef terroriste est originaire de la wilaya de Médéa.  Notons que depuis  la mise hors d'état de nuire  de l'émir de la zone de Beni  Douala, Ramdane Mohand Ouramdane, alias El Khechakhach, et de l'un de ses adjoints,  le 2 janvier 2012, les forces de sécurité ont réussi à venir à bout de plusieurs autres chefs terroristes qui écumaient les maquis de la Kabylie, comme   Bekaï Boualem, alias  Khaled EL Mig, chargé des relations extérieures au sein de l'ex GSPC, qui a été éliminé, en octobre dernier, à Yakourène. Quelques semaines plus tard,  un autre  adjoint d'Abdelmalek Droukdel,  a été abattu dans la commune d'Adekar, à la limite entre la wilaya de Bejaia et Tizi-Ouzou. Il s'agit  de Cheikh Nacer qui avait été abattu avec deux de ses acolytes dans une embuscade tendue par des militaires. Un autre émir de l'ex GSPC a été mis hors d'état de nuire, fin mars dernier, dans une opération des forces de sécurité dans la commune de Makouda, à 20 kilomètres au nord de Tizi Ouzou.                                                                                                                            

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

AFP

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste